http://www.fides.org

America

2012-08-03

AMERIQUE/SALVADOR - « Reconquérir notre dignité » : l’Eglise approuve le dialogue mais en l’absence de pressions extérieures

San Salvador (Agence Fides) – Les négociations visant à résoudre la crise institutionnelle au Salvador où existent de facto deux Cours suprêmes de justice et deux Présidents de la magistrature (voir Fides 23/07/2012) reprendront le 7 août après les vacances dues aux cérémonies liées à la fête patronale du pays. Jusqu’ici, seuls des accords préliminaires ont été obtenus.
L’Evêque auxiliaire de San Salvador, S.Exc. Mgr Gregorio Rosa Chávez, avait exprimé sa satisfaction pour la mise en place d’un dialogue de la part du Président, Mauricio Funes, visant à résoudre la crise de manière définitive. Mgr Chávez s’est cependant montré critique dans la mesure où la mise en place de ce dialogue est intervenue sur la base de la « pression extérieure » des Etats-Unis d’Amérique et non pas de l’initiative autonome du gouvernement.
« Malheureusement, je pense que ce qui est sur la bouche de tous est vrai, à savoir que la mise en place du dialogue s’est faite parce qu’il y a eu une pression extérieure » a déclaré l’Evêque à des journalistes voici quelques jours. « Ceci démontre – a réaffirmé Mgr Chávez – que notre pays n’est pas indépendant, que le temps passe et que nous ne nous faisons pas respecter. Je crois qu’il est temps de reconquérir notre dignité en tant que pays ».
Selon des nouvelles recueillies par Fides, l’Ambassadeur des Etats-Unis au Salvador avait appuyé la requête de différents Sénateurs américains de retirer le pays de la liste des destinataires du projet « Cuenta del Milenio » et de l’exclure de la « Asocio para el Crecimiento ». (CE) (Agence Fides 03/08/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network