http://www.fides.org

Africa

2012-08-20

AFRIQUE/ZAMBIE - Opposition des Evêques à la définition de la Zambie comme « nation chrétienne » dans le Préambule constitutionnel

Lusaka (Agence Fides) – Les Evêques de Zambie souhaitent que l’actuel processus de révision constitutionnelle soit un succès après l’échec des trois précédentes tentatives de rédiger une nouvelle Constitution.
Dans un document envoyé au Comité technique chargé de rédiger la nouvelle Constitution – document qui est également parvenu à l’Agence Fides – les Evêques présentent un certain nombre de contributions qui, à leur avis, doivent être intégrées dans la nouvelle Charte fondamentale. En premier lieu, ils s’opposent à l’introduction de normes prévoyant la peine de mort et l’avortement.
« Dans le préambule, la déclaration du fait que la Zambie est une nation chrétienne doit être omise » affirme le document. « Ceci parce que – expliquent les Evêques – un pays ne peut pas pratiquer les valeurs et les préceptes du christianisme au travers d’une simple déclaration. Le principe de la conservation de la séparation entre l’Etat et la Religion ne doit pas être perdu. Si la Zambie est un pays multi religieux, comme le reconnaissait explicitement le préambule de la première esquisse rédigée par le Comité technique, affirmer que la Zambie est une nation chrétienne serait en contradiction avec ce fait ».
Parmi les autres propositions présentées par la Conférence épiscopale, se trouvent des normes sur la citoyenneté et l’exploitation des ressources naturelles du pays. (L.M.) (Agence Fides 20/08/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network