http://www.fides.org

Africa

2012-07-30

AFRIQUE/OUGANDA - Une mystérieuse maladie continue à faire des victimes parmi les enfants dans le nord du pays

Kitgum (Agence Fides) – Ce qu’il est convenu d’appeler le SBT, une mystérieuse forme d’épilepsie qui touche en particulier les enfants, continue à se répandre en Ouganda. Jusqu’ici, elle a provoqué 300 morts dans le nord du pays et dans un certain nombre de zones du Soudan du Sud. La maladie stoppe la croissance, détruit les capacités cognitives et rend les mineurs incapables d’accomplir les actes les plus simples ou de reconnaître leurs propres parents. Selon les autorités ougandaises, quelques 3.000 enfants souffrent de ce syndrome dans le pays. Afin de chercher à comprendre mieux ce syndrome, les autorités sanitaires locales ont organisé une conférence internationale à laquelle participeront 120 scientifiques provenant de différentes parties du monde. L’objectif des chercheurs sera de découvrir la cause de la maladie qui touche principalement les enfants de 5 à 15 ans, de comprendre si la maladie est contagieuse et de comprendre pourquoi elle se développe seulement dans certaines communautés. Les Centres des Etats-Unis pour le contrôle et la Prévention des Maladies étudient cette maladie à la demande du gouvernement ougandais depuis 2009. Les chercheurs se concentrent actuellement sur le rapport existant entre le syndrome et un parasite provoquant la cécité. Les habitants des zones à la frontière de l’Ouganda estiment que la maladie trouve ses racines dans la violence et qu’elle est particulièrement virulente dans les zones les plus touchées par l’héritage de la guerre menée par Joseph Kony, le chef de l’Armée de la résistance du Seigneur qui recrute des enfants des deux sexes pour les tuer ou en faire des esclaves sexuels. (AP) (Agence Fides 30/07/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network