AFRIQUE/MALI - Enfants soldats et dénutrition

jeudi, 26 juillet 2012

Bamako (Agence Fides) – Insécurité alimentaire et instabilité politique, maladies, mauvais traitements et violences font désormais partie depuis des mois de la vie de la population de nombreux pays d’Afrique. Les divisions culturelles, religieuses, ethniques et les conflits pour le contrôle du territoire ont fait de ce continent un lieu de violents désordres. Le Mali est l’un de ces pays, où la guerre continue à voir la participation de plus de 150 mineurs recrutés par les groupes armés en tant que combattants. Selon les estimations de l’Organisation des Nations unies, depuis le mois de mars, ont été enrôlés plus de 175 mineurs de 12 à 18 ans alors que 8 fillettes ont subi des abus sexuels de la part des groupes armés. Nombreux sont les adolescents qui meurent au front et ceux qui sont mutilés aux bras et aux jambes à cause des explosifs utilisés. Le Mali n’a officiellement pas de gouvernement et la guerre a contribué à diviser encore davantage le pays, ce qui a des conséquences très lourdes surtout pour les enfants. Cette situation favorise en outre la prolifération de maladies telles que le choléra. De nombreux mineurs n’ont pas de quoi manger, 560.000 risquent une forme aigue de dénutrition et nombre d’entre eux la mort. (AP) (Agence Fides 26/07/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network