http://www.fides.org

Asia

2012-07-09

ASIE/VIETNAM - Appel des media catholiques : « Bloquer la violence du gouvernement à l’encontre des catholiques de Vinh »

Vinh (Agence Fides) – Il faut que le gouvernement du Vietnam fasse cesser immédiatement « les actes brutaux de répression à l’encontre des prêtres catholiques et des fidèles au sein de la Paroisse de Con Cuong » dans le Diocèse de Vinh. C’est l’appel lancé à l’Agence Fides par la Fédération des moyens de communication de masse catholiques vietnamiens » qui rassemble des prêtres, des intellectuels, des journalistes et des éditeurs catholiques vietnamiens présents en différents pays du monde, en Asie, en Europe, en Amérique et en Australie. Parmi les signataires de l’appel, figurent notamment S.Exc. Mgr Vincent Nguyen Van Long, Evêque auxiliaire de Melbourne (Australie), et Mgr Peter Nguyen Van Tai, Directeur de la section vietnamienne de Radio Veritas Asie (Philippines).
Le communiqué note que, selon des informations provenant du Diocèse de Vinh, des forces militaires et de police continuent à persécuter prêtres, religieux et fidèles laïcs de la Paroisse de Con Cuong, empêchant la pratique normale du culte et la célébration du Saint Sacrifice de la Messe. C’est pourquoi la Fédération « condamne sévèrement et dénonce à la communauté internationale les persécutions » ; demande au gouvernement de mettre un terme aux violences, de « garantir la sécurité dans les lieux de culte de toutes les religions » et de « respecter les droits humains et la liberté religieuse ». La Fédération se déclare « en communion avec ses frères et sœurs de Con Cuong » et invite tout un chacun à prier pour eux.
Dans la zone, remarquent des sources de Fides, est en cours une renaissance du sentiment religieux. Comme cela a lieu dans de nombreuses zones rurales, les autorités locales du district de Con Cuong ne voient pas d’un bon œil ce réveil de la foi et tentent de le décourager par tous les moyens. Les chrétiens locaux ne cèdent cependant pas aux pressions et continuent à célébrer la liturgie et à se réunir pour prier.
Le 1er juillet dernier, plus de 500 agents de police et militaires ont fait irruption dans la chapelle où le Père Nguyen Dinh Thuc célébrait la Messe, et ont roué de coups les participants, se livrant à des actes de vandalisme à l’intérieur de l’édifice. Le communiqué reçu par Fides affirme que le Président du Comité du Front patriotique du district de Con Cuong a participé à la répression. Un certain nombre de religieuses a été arrêté alors qu’au cours des jours suivants, les fidèles des Paroisses environnantes se sont rendus sur place afin de manifester leur solidarité et leur proximité aux fidèles de Con Cuong. (PA) (Agence Fides 09/07/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network