AMERIQUE/BRESIL - Les indigènes Xavante luttent pour se réapproprier de leurs terres d’origine

lundi, 25 juin 2012

Marãiwatsédé (Agence Fides) – La population indigène Xavante de Marãiwatsédé, dans l’Etat du Mato Grosso, continue à lutter pour récupérer son territoire d’origine. Bien qu’en 1998, le gouvernement brésilien ait reconnu, par l’intermédiaire de la Fundación Nacional del Indio (FUNAI), Marãiwatsédé comme territoire indigène homologué à hauteur de 165.241 ha, des hommes politiques et des entrepreneurs corrompus de la région ont continué à mettre en œuvre un processus d’invasion illégale de la zone, cherchant à empêcher la restitution de la terre à la population. C’est en 2004 seulement que le gouvernement a remis la propriété, même si une grande partie continue à être occupée par des éleveurs et des agriculteurs qui la conservent en ayant recours aux menaces, à la violence et à la coercition. Après 40 ans d’exil, les Xavante de Marãiwatsédé se sont retrouvés face à un panorama désolé : près de 90% de la forêt amazonienne autrefois présente sur leur territoire et dont leurs ancêtres tiraient leur subsistance ont été détruits. Dans la plus grande partie du territoire en question, la déforestation a conduit à une disparition totale de la vie. (AP) (Agence Fides 25/06/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network