http://www.fides.org

Africa

2012-06-18

AFRIQUE/NIGER - Les habitants de Tibiri s’organisent pour faire face à la faim qui frappe la région chaque année

Tibiri (Agence Fides) – Au Niger, l’un des pays les plus pauvres du monde, 6 millions de personnes chaque année sur les 18 millions d’habitants de la région du Sahel (Afrique occidentale) souffrent des situations de famine. Grâce à un projet soutenu par l’OXFAM et financé par le Programme alimentaire mondial, qui prévoit le recueil de l’eau afin de régénérer le terrain et de planter des acacias, les habitants du village chaud et venteux de Tibiri, dans le sud-ouest du Niger, creusent des trous de 3 m de profondeur destinés à l’eau de pluie. Un projet qui, à Tibiri, a changé la vie de nombreuses personnes et offre aux paysans 56 dollars américains par mois pour le travail qu’ils réalisent, à la pelle et pieds nus, pour l’ensemble de la communauté. L’an dernier, dans la région, 80% des 75.000 paysans ont perdu leurs récoltes à causer de la sécheresse. Lorsque les premières pluies commencent à arriver, le programme entre dans une nouvelle phase : le soutien économique se poursuit mais chaque paysan commence à ensemencer son propre terrain. A des centaines de kilomètres de distance, dans la région de Tanout, avec les premières pluies, ont été lancées des plantations de millet. Les récoltes de ces trois dernières années n’ont pas été suffisantes pour la population à cause de la mauvaise qualité des produits. En attendant que le gouvernement ne coordonne ses ressources limitées afin de combattre la faim dans le pays, les habitants de Tibiri se sont organisés au plan local et ont décidé d’utiliser leurs économies pour instituer une banque alimentaire. (AP) (Agence Fides 18/06/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network