http://www.fides.org

America

2012-06-15

AMERIQUE/EQUATEUR - « L’Eglise face aux grands projets miniers » : forum sur une réalité toujours plus complexe

Zamora (Agence Fides) – Aujourd’hui, 15 juin, a lieu dans la ville de Zamora (Zamora Chinchipe), le forum « L’Eglise face aux grands projets miniers » organisé par la Pastorale sociale du sud du pays, comprenant les juridictions de Zamora Chinchipe, Azuay, Azogues, Loja et Oro, les plus fortement intéressées par ce thème. Le forum traitera d’un certain nombre de questions liées à l’activité minière : les question environnementales, la perte de la sécurité et de la souveraineté alimentaire, la vulnérabilité des droits sociaux, culturels, environnementaux, l’immigration et l’émigration. Il est bon de rappeler que les Evêques, réunis en Assemblée générale en avril (voir Fides 24/04/2012), avaient exprimé leur soutien en matière de soin et de conservation de l’environnement au travers de la lettre « Ayons soin de notre planète ».
Selon la communication envoyée à l’Agence Fides par le Vicariat de Zamora, le rapporteur principal du forum de ce jour est S.Exc. Mgr Julio Parrilla, Evêque de Loja, qui interviendra sur le thème : « Contributions du Magistère et de la Doctrine sociale de l’Eglise ». Interviendront ensuite Txarli Azcona Goni, sur le thème « Expériences de résistance à la vulnérabilité des droits de la nature et de la communauté », Eduardo Calva sur « Position de l’Etat face aux projets miniers », et Mauricio López et Teodoro Delgado sur le thème « L’impact de la pollution sociale, culturelle et environnementale causée par les grands projets d’extraction ».
La semaine dernière a eu lieu une rencontre des responsables du secteur minier d’Equateur et du Pérou, en vue d’un contrôle effectif des entreprises qui opèrent dans ce secteur. Le Vice-ministre de l’industrie minière a affirmé que le processus d’autorisation concernant 68 installations d’extraction de minerais a débuté sachant que ces derniers ne devront pas produire de rejets dans les cours d’eau voisins et auront l’obligation de construire des filtres adéquats en accord avec le Conseil provincial de la zone. L’un des engagements pris durant la rencontre a été que le Bureau de réglementation chargé des extractions assurera le contrôle, avec le Ministère de l’Environnement, afin que les lois environnementales soient appliquées dans la zone frontalière. (CE) (Agence Fides 15/06/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network