AMERIQUE/REPUBLIQUE DOMINICAINE - S.Em. le Cardinal López Rodríguez rappelle aux hommes politiques que « le pays a besoin de paix et de réconciliation »

lundi, 11 juin 2012

Santo Domingo (Agence Fides) – S.Em. le Cardinal Nicolás de Jesús López Rodríguez, Archevêque de Santo Domingo, a une nouvelle fois parlé de la situation que traverse la pays et a prié pour le nouveau gouvernement : « Demandons à Dieu qu’Il assiste le Président élu en ce moment difficile pour organiser le nouveau gouvernement » a déclaré l’Archevêque durant la célébration de la Messe en la Solennité du Corpus Domini, Messe qui a été suivie par la Procession eucharistique à laquelle ont participé plus de 20.000 personnes, réunies dans le Stade olympique de la capitale. Le Cardinal a signalé un certain nombre de priorités qui, de l’avis de nombreuses personnes, devraient être prises en considération par le nouveau gouvernement, à savoir le problème de l’insécurité, la nécessité de créer des emplois, le caractère équitable des traitements des fonctionnaires, l’instruction publique, l’amélioration de la formation et la mise en place d’un salaire plus adapté pour les enseignants des écoles.
Selon les informations parvenues à l’Agence Fides, ce même Archevêque de Santo Domingo, participant le 9 juin à l’un des événements programmés dans le cadre du 50ème anniversaire de la fondation de l’Université pontificale catholique Mater et Magistra (PUCMM), a réaffirmé dans son intervention que le pays a besoin de paix et de réconciliation. Immédiatement après, il a souligné la nécessité du fait que le Parti Révolutionnaire dominicain (PRD) demeure uni parce que « les litiges ne conduisent à rien de bon », demandant cela « pour le bien de la démocratie dominicaine ». Le PRD traverse en effet une crise interne après les élections du 20 mai dans le cadre desquelles son candidat, Mejia, a été battu par celui du Parti de la Libération dominicaine, Danilo Medina.
Le Cardinal López Rodríguez a présidé la remise des diplômes de la PUCMM sur le campus de Santiago. Il s’agit de la troisième cérémonie de cette année visant à célébrer le demi-siècle du plus important centre d’études de la nation. Avec 984 nouveaux diplômés du deuxième cycle cette année, le nombre des personnes disposant d’un diplôme d’instruction supérieur décerné par cette Université depuis sa fondation en 1962 est désormais de 63.982. (CE) (Agence Fides 11/06/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network