AMERIQUE/HAITI - L’engagement des Rédemptoristes en faveur de la reconstruction d’Haïti

samedi, 2 juin 2012

Port-au-Prince (Agence Fides) – « Suite au séisme du 12 janvier 2010, à Haïti, un extraordinaire mouvement de solidarité et de générosité s’est mis en place à l’intérieur de l’ensemble de la Congrégation du Très Saint Rédempteur. Ce soutien, fraternel, spirituel et financier, a pour but de soutenir nos Confères et de pourvoir à leurs énormes besoins après cette terrible catastrophe naturelle ». Tel est le témoignage des Rédemptoristes (Congrégation du Très Saint Rédempteur CSsR) envoyé à l’Agence Fides, qui trace un bilan de la situation de leurs structures à Haïti et des programmes futurs, près de deux ans et demi après le séisme.
Tous les Rédemptoristes ont été épargnés par le séisme, seul l’un d’entre eux étant grièvement blessé. Nombreux sont ceux qui ont cependant perdu des êtres chers : parents, amis etc. En ce qui concerne les structures de la Mission Rédemptoriste de Port-au-Prince, le séisme a eu des répercussions dévastatrices : le foyer des étudiants de Saint Clément (Bois-Patate) a été complètement détruit ; le Monastère de Saint Gérard et la Maison Gelin ont été gravement endommagés ; l’église de Saint Gérard a été gravement endommagée alors que l’école homonyme a été complètement détruite.
En réponse aux invitations du Gouvernement général et de la Province de Sainte Anne de Beaupré (Province Mère de la Région de Port-au-Prince), poursuit le document, des collectes de fonds extraordinaires ont été organisées dans les Maisons, les Paroisses et les Œuvres Rédemptoristes afin d’aider les Confrères en Haïti. Par ailleurs, a été constitué le Fonds d’Urgence Rédemptoriste pour Haïti (FURH). « Cette vague de solidarité fraternelle a été source de réconfort, d’encouragement et d’espérance pour nos Confrères de la Région d’Haïti » souligne le texte.
« Pour 2012, nous espérons vivement que le nouveau foyer des étudiants de Saint Clément pourra être habitable à partir du début de la nouvelle année universitaire – poursuit le document. La reconstruction de l’antique section belge du Monastère de Saint Gérard sera terminée à la fin de l’année. Pour ces deux projets, nous utiliserons un type de construction complètement nouveau, moins coûteux, plus léger et très résistant aux intempéries. En ce qui concerne l’église de la Paroisse de Saint Gérard, un certain nombre d’études récentes ont confirmé qu’il sera nécessaire de la démolir et de la reconstruire. Nous débuterons le chantier à peine nous connaîtrons le devis des travaux. L’école primaire Saint Gérard a repris ses activités dans des locaux provisoires construits par l’UNICEF sur le lieu même de l’antique édifice. Les procédures juridiques se poursuivent pour récupérer un terrain appartenant aux Rédemptoristes sur lequel nous désirons reconstruire l’école. Les coûts de ce projet seront subventionnés principalement par trois ONG Rédemptoristes : SERVE (Province de Dublin), Acoger Y Compartir (Province de Madrid) et Solidaridad (Province de Madrid) ».
Les Rédemptoristes expriment leur profonde gratitude et reconnaissance à tous ceux qui, par leur générosité et leurs aides, permettent que la mission puisse continuer parmi le Peuple de Dieu qui est à Haïti. (CE) (Agence Fides 02/06/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network