AMERIQUE/NICARAGUA - Fête des Mères : l’Eglise rend hommage aux femmes et défend « la vraie famille »

vendredi, 1 juin 2012

Managua (Agence Fides) – « Nous, Evêques du Nicaragua, voulons présenter, au nom et pour le compte de l’Eglise catholique de notre pays, un tribut sincère d’amour à toutes les mères du Nicaragua et en particulier reconnaître celles qui ont fait de leurs maisons des sanctuaires de vie, des écoles de religion et de vrais lieux d’amour, au milieu d’une société en conflit et même, sous de multiples aspects, contraire au plan de Dieu sur le mariage et sur la famille ». C’est ainsi que débute le Message de la Conférence épiscopale du Nicaragua pour la Fête des Mères qui est célébrée au Nicaragua le 30 mai.
Les Evêques rappellent dans le message en question, envoyé à l’Agence Fides, que la célébration nationale de la fête provient d’une tradition catholique qui la place justement à la conclusion du mois de Marie. En outre, elle concerne également la famille « et ceci est également le motif pour lequel nous suivons de près, dans la prière et dans une attitude de discernement à la lumière de la Parole de Dieu, le débat relatif au nouveau Code de la famille qui est en cours ces jours-ci à l’Assemblée nationale » peut-on lire dans le document.
A ce propos, les Evêques dénoncent les pays ou les groupes puissants au plan économique qui exercent des pressions sur les législateurs afin que le nouveau Code de la famille accepte le « mariage » et l’union de fait entre homosexuels. Dans tous les cas, « nous reconnaissons avec satisfaction que, malgré les pressions », les députés nicaraguayens ont conservé dans le nouveau Code le principe selon lequel « la vraie famille a comme fondement l’union stable entre un homme et une femme » affirment les Evêques. Ainsi, « l’Eglise catholique au Nicaragua donnera, face au monde, un témoignage de respect des valeurs chrétiennes en ce qui concerne le mariage et la famille ». (CE) (Agence Fides 01/06/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network