AFRIQUE/GUINEE BISSAU - Arrivée des premiers militaires de la CEDEAO - Attente en vue de la formation du gouvernement de transition

vendredi, 18 mai 2012

Bissau (Agence Fides) – « L’arrivée de la petite avant-garde du contingent de la CEDEAO n’a pas suscité de sentiments particuliers au sein de la population » déclare à l’Agence Fides le Père Davide Sciocco, PIME, Directeur Radio Sol Mansi, depuis Bissau où hier, 17 mai, ont débarqué les 70 premiers militaires originaires du Burkina Faso faisant partie du contingent de 600 personnels qui sera envoyé par les pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique occidentale (CEDEAO) afin d’accompagner la transition vers le gouvernement civil du pays.
Les militaires du Burkina Faso ont été logés à La Cumere, à 35 Km au nord-est de Bissau. A court terme, arriveront d’autres militaires, envoyés par le Nigeria et par le Sénégal. La force de la CEDEAO prendra la place de la mission militaire envoyée par l’Angola voici un an, contingent dont la présence a été cité par les militaires qui ont pris le pouvoir le 12 avril comme cause de leur coup d’Etat.
« Nous nous trouvons désormais dans l’attente de la nomination des ministres » déclare le Père Sciocco. L’arrivée du premier élément du contingent militaire africain est en effet intervenue le jour même de l’investiture du nouveau Premier Ministre de transition, Rui Duarte Barros. Le 16 mai, Manuel Serifo Mhamadjo avait été nommé au poste de Chef de l’Etat pour la période de transition. (L.M.) (Agence Fides 18/05/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network