AMERIQUE/HONDURAS - L’Eglise demande des explications à propos du meurtre du journaliste face à une volonté d’ensablement de l’affaire

vendredi, 18 mai 2012

Tegucigalpa (Agence Fides) – Différents communiqués rapportant la prise de position de l’Eglise à propos du meurtre du journaliste Alfredo Villatoro, enlevé (voir Fides 12/05/2012) puis retrouvé assassiné mardi dernier, 15 mai, sont parvenus à l’Agence Fides.
Depuis San Pedro Sula (Honduras), les propos de S.Exc. Mgr Rómulo Emiliani Sánchez, C.M.F., Evêque auxiliaire du Diocèse sont clairs : « Pour moi, il s’agit d’une tragédie qui frappe toute la presse et la télévision du pays. Il s’agit d’un coup au cœur du syndicat des journalistes. Ce meurtre constitue un événement alarmant et se trouve condamné par tous ceux qui ont une conscience ». L’Evêque auxiliaire de San Pedro Sula estime qu’il existe une volonté d’ensablement de cette affaire et que le gouvernement se doit de faire la lumière sur ce crime.
Depuis Rome, S.Em. le Cardinal Oscar Andrés Rodríguez Maradiaga, Archevêque de Tegucigalpa (Honduras), a fait état de sa tristesse et de son indignation suite à la mort violente de « l’ami journaliste » selon ses propres termes. « Il parait impossible qu’il existe des personnes tellement remplie de méchanceté qu’elles sont en mesure de prendre la vie d’un autre être humain. Ce n’est pas de la sorte que nous construirons un Honduras meilleur. De cette manière, on ne fait que le détruire » a déclaré le Cardinal qui a par ailleurs ajouté : « La vie est un don de Dieu. Il n’est permis à personne, et je dis bien à personne, de la retirer. Le sang d’Alfredo et de nombreux autres innocents crie vers le ciel et si la justice terrestre n’atteindra pas ces lâches assassins, ils n’échapperont certainement pas à la justice de Dieu ». (CE) (Agence Fides 18/05/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network