http://www.fides.org

Africa

2012-05-16

AFRIQUE/ANGOLA - Demande d’une plus grande attention aux pauvres de la part des Evêques angolais dans un pays extrêmement riche

Luanda (Agence Fides) – « Il est nécessaire de créer un observatoire sur la pauvreté en Angola de manière à effectuer un contrôle des politiques de lutte contre la pauvreté, de vérifier les résultats de celles-ci et leur impact effectif sur la vie des personnes ». Telle est la proposition lancée par S.Exc. Mgr Filomeno Vieira Dias, Evêque de Cabinda et responsable des Communications sociales au sein de la Conférence épiscopale angolaise.
Selon ce qu’indique le quotidien « O Apostolato », l’Archevêque de Malanje, S.Exc. Mgr Luis Maria Perez de Onraita Aguirre, a observé que la lutte contre la pauvreté demeure un défi à relever pour le pays. L’Archevêque a souligné, dans le cadre d’une rencontre avec les responsables politiques de la zone de Malanje, qu’alors que la capitale, Luanda, est en plein développement, les zones rurales de l’Angola se trouvent privées de ressources. Les investissements manquent en particulier en ce qui concerne les infrastructures routières, les écoles et les hôpitaux.
L’Angola est l’un des principaux producteurs de pétrole d’Afrique et dispose de surcroît de diverses autres ressources. Il s’agit donc d’un Etat très riche mais dont la richesse est mal distribuée. L’exploitation du pétrole provoque par ailleurs de graves dommages écologiques, ainsi que s’en est plaint Mgr Vieira Dias. L’Evêque de Cabinda a fait part de sa préoccupation pour le sort de la faune maritime, menacée par les déversements de pétrole des puits off-shore, et pour celui de la forêt de Mayombe. (L.M.) (Agence Fides 16/05/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network