http://www.fides.org

Asia

2012-05-12

ASIE/AFGHANISTAN - Le « Parti de la Solidarité » en danger, face aux accusations des « seigneurs de la guerre »

Kaboul (Agence Fides) – Il s’agit d’un parti « dérangeant » et il risque donc de disparaître, accusé et délégitimé par les « seigneurs de la guerre » et par les criminels. Le parti démocratique afghan Hambastagi (littéralement, parti de la solidarité), expression de mouvements de la société civile, femmes, jeunes, avocats, a organisé le 30 avril dernier une manifestation à l’occasion du 20ème anniversaire de la prise de pouvoir à Kaboul des milices fondamentalistes afin de demander justice pour les victimes civiles et la déposition des « seigneurs de la guerre » qui siègent au Parlement afghan. Maintenant, ces mêmes criminels entendent retirer au parti toute légitimité politique, annulant son statut juridique, le mettant hors-la-loi et réclamant que ses membres soient poursuivis pour avoir insulté la « djihad ».
Les responsables du parti de la solidarité ont été officiellement convoqués au Sénat afin de répondre aux accusations et la chaîne de télévision d’Etat a déjà annoncé que l’enregistrement du parti a été annulé même si l’Hambastagi n’a encore reçu aucune notification officielle en la matière.
Au cours de ces derniers jours, indique une note du parti parvenue à Fides, les responsables ont reçu des menaces par téléphone et par courriel de la part des seigneurs de la guerre. Il s’agit de signaux d’intimidation clairs, expliquent des sources de Fides, signaux qui démontrent que l’on est encore bien loin de la liberté politique et de la liberté d’opinion en Afghanistan.
Le Parti, dans la note parvenue à Fides, demande le soutien des citoyens afghans ayant à cœur la démocratie tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger. Rasikh, membre de l’Hambastagi, demande à toutes les institutions démocratiques, aux associations, aux partisans, aux militants des droits humains, d’envoyer des lettres de protestation aux deux Chambres du Parlement afghan, au Président et au Ministre de la Justice. Le parti Hambastagi représente un espoir pour un avenir démocratique et respectueux des droits et des libertés individuelles en Afghanistan. (PA) (Agence Fides 12/05/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network