http://www.fides.org

Europa

2012-05-08

EUROPE/CONFEDERATION HELVETIQUE - Scalabrini-Fest de printemps : appelés à témoigner en tant que chrétiens qu’il est possible de vivre la communion dans la diversité

Soleure (Agence Fides) – « Pour que les couleurs de Dieu trouvent leur place – en chemin vers la Pentecôte » : tel est le titre de la Scalabrini-Fest de printemps 2012. La rencontre, qui s’adresse aux jeunes, aux adultes et aux familles accompagnées de leurs enfants, a eu lieu du 4 au 6 mai au Centre international de formation (Internationales Bildungszentrum) G.B. Scalabrini des Missionnaires séculières scalabriniennes sis à Soleure, en Confédération helvétique. Etaient présents environ 400 participants de 34 nationalités – autochtones, migrants, réfugiés de différents continents – rassemblés par le désir de vivre une expérience ecclésiale dans laquelle la variété des « couleurs » c’est-à-dire des langues, des cultures, des âges et des conditions de vie, ainsi que l’originalité et l’unicité de chacun, pouvaient trouver place et s’exprimer dans le service réciproque et la communion.
La réflexion s’est déroulée en dialogue avec le nouvel Evêque de Bales, S.Exc. Mgr Félix Gmür, qui se trouve depuis un peu plus d’un an à la tête du plus grand Diocèse de Suisse. Prenant comme point de départ le titre de la fête, l’Evêque s’est référé à la réalité des couleurs dans le monde physique. La gamme des couleurs existantes est beaucoup plus vaste de ce que nos yeux peuvent percevoir. Il existe donc dans la nature un potentiel énorme et une beauté extraordinaire qui vont au-delà de ce que nous pouvons voir par nous-mêmes. Les couleurs sont reconnaissables seulement comme des variations de lumière. L’affirmation de Jésus : « Je suis la lumière du monde » nous révèle, dans le cadre de la foi, quelle est la vraie source de toutes les diversités qui enrichissent le visage de l’Eglise et du monde. En la fête de la Pentecôte, c’est l’Esprit du Christ crucifié et ressuscité, l’Esprit de l’Amour qui permet que toutes les diversités puissent se comprendre réciproquement. La Pentecôte devient ainsi la fête de l’infinie diversité et dans le même temps de l’unité : une joie mais aussi un défi. En tant que chrétiens, nous sommes appelés à témoigner qu’il est possible de vivre la communion entre les diversités dans un monde qui semble souvent aller dans la direction opposée comme nous l’indiquent par exemple les migrations forcées ou les persécutions de chrétiens et d’autres minorités.
Au sein des groupes d’échange et dans le cadre d’un certain nombre de séminaires, ces problématiques ont été approfondies et l’on s’est interrogé sur notre engagement de témoignage. La célébration eucharistique a été présidée par l’Evêque auxiliaire de Bales, S.Exc. Mgr Martin Gächter, et concélébrée par le Père G. Bortolamai, missionnaire scalabriniens et par le Père Ihab, prêtre irakien, ainsi que par un certain nombre de prêtres suisses. (LD/SL) (Agence Fides 08/05/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network