http://www.fides.org

Asia

2012-04-27

ASIE/CAMBODGE - La mémoire des martyrs cambodgiens, patrimoine à préserver : l’Eglise vit grâce à eux

Phnom Penh (Agence Fides) – La mémoire des martyrs cambodgiens est un héritage et un patrimoine de foi précieux que les fidèles cambodgiens sont appelés à préserver, « orgueilleux et honorés d’être disciples de Jésus Christ » : c’est ce qu’affirme S.Exc. Mgr Olivier Schmitthaeusler, MEP, Vicaire apostolique de Phonm Penh, invitant tous les fidèles à célébrer la mémoire des martyrs cambodgiens lors d’une veillée de prière solennelle qui aura lieu le 5 mai à Tangkok.
Dans une Lettre pastorale, envoyée par l’Evêque à l’Agence Fides, Mgr Schmitthaeusler, rappelant l’annonce de la Résurrection, exhorte les fidèles à « devenir des témoins de cette Espérance qui a changé la face de la terre », réaffirmant : « Nous devons être orgueilleux et honorés d’être fils et filles de Dieu, parce que Dieu a conclu une alliance avec chacun d’entre nous, parce que Dieu a ressuscité Jésus et nous a donné la vie éternelle ».
« Jésus nous a appris à servir, à prendre la dernière place, à porter aussi notre croix » remarque l’Evêque, s’attardant sur la condition de l’Eglise au Cambodge, rappelant la contribution des martyrs : « les événements du génocide de Pol Pot ont montré combien les graines de foi semées par nos ancêtres étaient vivantes. L’Eglise a été décimée, le sang de nos évêques, de nos prêtres, de nos frères et soeurs, de nos centaines de baptisés a coulé pour ensemencer à jamais nos rizières. L’Eglise est vivante grâce à ceux qui ont donné leur vie par amour ».
C’est pourquoi, note Mgr Schmitthaeusler, les fidèles peuvent être « orgueilleux et honorés » d’être membres de l’Eglise au Cambodge, « parce que le sang de nos martyrs vivifie nos communautés ». Le Vicaire apostolique invite les fidèles à participer activement aux célébrations et aux activités des Paroisses, « témoignant de cet amour et de cette compassion de Dieu pour tous les hommes ».
Environ deux millions de cambodgiens ont été tués entre 1975 et 1979 sous le régime de terreur instauré par les Khmers rouges de Pol Pot. De nombreuses communautés chrétiennes qui vivaient dans de florissants villages organisés avec des églises, des écoles et des dispensaires furent déportées et décimées. Parmi les martyrs cambodgiens, se trouvent S.Exc. Mgr Paul Tep Im Sotha premier Préfet apostolique de Battambang, et le Père Jean Badre, brutalement assassinés en 1975. (PA) (Agence Fides 27/04/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network