AFRIQUE/SOMALIE - Attentats et nouveaux combats dans le sud - impliquées les troupes kenyanes et éthiopiennes

mercredi, 21 mars 2012

Mogadiscio (Agence Fides) – De la Somalie continuent à parvenir des nouvelles relatives à des affrontements et à des attentats. Une voiture piégée a explosé ce matin au centre de la capitale, Mogadiscio, dans les environs du Palais présidentiel, faisant un blessé parmi les passants. La même zone a été touchée le 19 mars par différents tirs de mortier qui ont fait cinq victimes civiles.
L’attentat d’aujourd’hui intervient immédiatement après l’avertissement lancé par un porte-parole des milices Shabab à la population afin qu’elle se tienne à distance des édifices gouvernementaux et de ceux de l’AMISOM (la force militaire de l’Union africaine en Somalie) qui appuie les troupes du gouvernement de transition.
En parallèle, les combats entre Shabab et militaires kenyans se poursuivent dans le sud du pays. Selon Radio Shabelle, trois avions de l’armée de l’air kenyane ont attaqué le 20 mars un certain nombre de camp d’entraînement des Shababs dans la zone de Diif et dans la région du Bas Juba.
A Baidoa, 250 Km au sud de Mogadiscio, les troupes éthiopiennes et celles du gouvernement de transition somalien se sont durement affrontées avec les Shababs.
L’armée kenyane est intervenue officiellement en Somalie pour donner la chasser aux ravisseurs d’un certain nombre de touristes occidentaux, identifiés comme des bandits somaliens agissant en territoire kenyan. Parmi ces touristes, se trouvait la britannique Judith Tebbutt, qui a été libérée ces dernières heures, semble-t-il après le paiement d’une rançon. (L.M.) (Agence Fides 21/03/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network