http://www.fides.org

America

2012-03-16

AMERIQUE/PARAGUAY - Affrontement entre les paysans sans terre locaux et les colons brésiliens également soumis à l’attention des Evêques

Asunción (Agence Fides) – Est actuellement en cours la 193ème Assemblée de la Conférence épiscopale du Paraguay (CEP) qui analyse, entre autres problèmes sociaux du pays, le conflit qui s’est créé entre les cultivateurs de soja brésiliens et les paysans sans terre de l’est du pays. Dans la note parvenue à l’Agence Fides, on peut lire que la Conférence épiscopale a inscrit à son agenda de l’année, une étude sur la situation de Ñacunday, dans le département de l’Alto Paraná, à 400 Km d’Asunción. Des groupes de paysans sans terre paraguayens qui se font appeler « carperos » (littéralement ceux qui vivent sous la tente) se sont installés dans la région confinant avec le Brésil, se heurtant aux agriculteurs et colons brésiliens connus dans ce pays comme « brasiguayos ». Les « carperos » qui, depuis septembre dernier, se trouvent sous leurs tentes devant les exploitations agricoles des colons à Ñacunday, demandent au gouvernement à ce que les terrains leurs soient remis parce que, selon eux, ils auraient été concédés de manière irrégulière aux « brasiguayos » au cours de la dictature du Général Alfredo Stroessner (1954-1989). Les Evêques affrontent la question notamment parce que, ces jours-ci, doit intervenir à ce propos l’Institut national de Développement rural de la Terre.
L’Assemblée a également à son ordre du jour l’élaboration d’un protocole, demandé par le Saint-Siège, permettant d’affronter d’éventuels cas de pédophilie. Le Nonce apostolique au Paraguay, S.Exc. Mgr Eliseo Antonio Ariotti, Archevêque titulaire de Vibiana, a participé à la première session des travaux. (CE) (Agence Fides 16/03/2012)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network