AFRIQUE/ETIOPIE - 100 à 200 de moins de 5 ans meurent chaque jour dans la Corne de l’Afrique

vendredi, 27 janvier 2012

Addis Abeba (Agence Fides) – Dans la Corne de l’Afrique, à cause de la famine provoquée par la plus grave sécheresse que la zone ait connu au cours des 50 dernières années, 100 à 200 enfants de moins de 5 ans continuent à mourir chaque jour. Malgré les aides et les interventions des différentes organisations humanitaires, la situation empire et, au cours de l’an dernier, ce sont entre 35.000 et 65.000 enfants qui sont morts. Au camp de réfugiés de Dadaab, le plus grand du monde, sis au Kenya, l’afflux de milliers d’enfants affamés et en très mauvaises conditions sanitaires se poursuit. Le Département pour le Développement international du Royaume Uni indique qu’en 2011, le nombre des morts a été compris entre 50.000 et 100.000 dont la moitié composé d’enfants. L’administration américaine affirme qu’au cours de la seule période allant de mai à juillet 2011, les mineurs décédés ont été 29.000. Les ONG Oxam et Save the Children, dans le rapport A Dangerous Delay récemment publié ont dénoncé le fait que des milliers de morts auraient pu être évitées si la communauté internationale, les gouvernements et les organisations humanitaires avaient répondu plus rapidement au problème. En outre, en Somalie, le taux de dénutrition est passé de 16,4% à 36,4%. (AP) (Agence Fides 27/01/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network