ASIE/COREE DU SUD - La foi représente un ancrage pour les jeunes en temps de crise et de chômage

vendredi, 27 janvier 2012

Séoul (Agence Fides) – La foi chrétienne est un point de repère pour les jeunes coréens et constitue pour eux un ancrage solide en des temps difficiles marqués par la crise économique, le chômage et le mécontentement social. C’est ce qui ressort d’une récente recherche sur le thème « La vie de foi des jeunes » conduite par la Commission pour la Pastorale des jeunes de la Conférence épiscopale de Corée. Ainsi que l’indique à Fides le Président de la Commission, S.Exc. Mgr Peter Lee Ki-heon, la recherche a été conduite sur un échantillon de 91.000 élèves des écoles catholiques des 15 Diocèses de Corée.
L’étude, explique l’Evêque, « est importante en ce qu’elle constitue la première du genre. Ses résultats seront utiles afin de mieux définir les programmes de la Pastorale des jeunes ». Les questions posées concernaient quatre domaines : la vie personnelle, la vie de famille, la vie scolaire et la vie sociale.
Les résultats indiquent que les jeunes ont une attitude positive envers la foi et disposent d’une bonne compréhension des enseignements fondamentaux de l’Eglise. D’autre part, ils suggèrent que la famille exerce une grande influence sur la vie de foi des jeunes. Certains des jeunes interrogés ont déclaré que la foi les aide dans leurs études et également dans leur rapport aux problèmes sociaux.
Les jeunes coréens vivent en effet un temps de crise et affrontent le problème d’un chômage croissant. Le taux de chômage parmi les jeunes (20-30 ans) est de 6,7%, soit de loin supérieur à la moyenne nationale, qui est de 2,9%. Le fait qu’il s’agisse d’une époque difficile pour les jeunes (en particulier pour les diplômés de l’enseignement supérieur qui ne parviennent pas à s’insérer dans le monde du travail), remarquent des sources de Fides, est démontré par le succès remporté par le livre du Pr. Kim Nan-do de l’Université de Séoul, intitulé « La jeunesse est souffrance », qui a pour l’heure vendu plus de 1,3 millions d’exemplaires en 2011.
Les jeunes coréens manifestent insatisfaction, mécontentement et frustration pour cette situation, surtout vis-à-vis de la politique. Dans un tel contexte, « la foi dans le Christ aide à avoir un regard d’espérance et de bénédiction sur la vie » conclut l’Evêque. (PA) (Agence Fides 27/01/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network