ASIE - Quatre jours « d’immersion au milieu des pauvres » pour les Evêques d’Asie

mercredi, 18 janvier 2012

Bangkok (Agence Fides) – Un groupe d’Evêques d’Asie – accompagné par un certain nombre de prêtres, de religieux et de laïcs – vivra pendant quatre jours une véritable « immersion » dans la pauvreté, demeurant du 18 au 21 janvier parmi les plus pauvres et les plus marginalisés des bidonvilles situés à la périphérie de Bangkok. Les Evêques seront accueillis dans des cabanes, mangeront avec les pauvres, travailleront avec eux et partageront tous les aspects de leur âpre vie quotidienne. L’extraordinaire expérience évangélique de partage fait partie d’une initiative lancée par le Bureau pour le Développement humain de la Fédération des Conférences épiscopales asiatiques (FABC) qui réunit 25 Conférences épiscopales d’Asie.
Les « pauvres » modernes parmi lesquels les Evêques feront une immersion – indique à l’Agence Fides le Frère Nithiya Sagayam OFM Cap, Secrétaire du Bureau de la FABC – sont des indigènes, des immigrants, des malades du SIDA et des victimes du trafic d’êtres humains. Le but de l’initiative est de « demeurer avec les pauvres et les marginalisés afin de comprendre à fonds leur condition, d’apprendre de leur souffrance et des victimes de l’injustice » selon les paroles de Saint Vincent de Paul « les pauvres sont nos maîtres ».
L’expérience d’immersion sera suivie par trois jours de réflexion sur les réponses que l’Eglise apporte aux luttes des pauvres en Asie à la lumière de la Doctrine sociale de l’Eglise. Ces journées de réflexion verront réunis à Bangkok, du 21 au 24 janvier, environ 40 délégués, Evêques, prêtres, religieux et laïcs asiatiques. Ceux-ci se confronteront afin d’élaborer des plans d’action spécifiques à soumettre aux Conférences épiscopales de leurs pays respectifs. Le séminaire de trois jours et les plans d’action en question seront centrés sur la construction d’une société juste et sur les possibles initiatives de paix. Le Président du Bureau pour le Développement de la FABC, S.Exc. Mgr Charles Bo, Archevêque de Yangon (Myanmar) a souhaité que, par cette initiative, « les responsables de l’Eglise puissent être plus proches du cri des pauvres ». (PA) (Agence Fides 18/01/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network