AFRIQUE/MALAWI - Nouveaux projets de l’Enfance missionnaire pour les enfants atteints par le SIDA

samedi, 3 décembre 2011

Lilongwe (Agence Fides) – Des milliers d’orphelins confiés à leurs grands-parents après la mort de leurs parents des suites du SIDA, une génération entière qui pourrait demeurer analphabète et se trouver totalement privée d’instruction : telle est malheureusement la réalité qui intéresse de nombreux enfants du Malawi. Ce pays du sud de l’Afrique a une population de 14 millions d’habitants, la majeure partie étant composée de jeunes orphelins du SIDA. L’Œuvre pontificale de l’Enfance missionnaire locale a promu, afin de leur venir en aide, 42 projets prévoyant des maisons d’accueil pour les orphelins et les enfants des rues, ainsi que des écoles et des centres sanitaires dans tout le pays. A Chikwawa, chef-lieu de l’un des huit Diocèses catholiques du Malawi, le centre d’accueil se trouve dans la Cathédrale. Ceci vaut également pour les structures existant dans la Paroisse de Sainte Madeleine de Canossa à Mangochi ou dans celle de Saint Ignace de Loyola à la frontière avec le Mozambique. Les écoles primaires des religieuses sises à Tikondane, Osiyana et Mpira constituent quant à elles le premier front de la bataille en faveur de l’enfance dans le pays. Dans nombre de ces petits instituts, se limitant à un ou deux petits édifices entourés par un terrain, sont accueillis les orphelins qui n’ont plus aucune famille. Les religieuses affirment que, dans de nombreux cas, le meilleur traitement pour ces enfants est une alimentation saine et, par exemple, avec les aides reçues à l’hôpital de Mlambe, a été acheté seulement de la farine. En outre, dans la zone de Mzuzu, ont été lancés des programmes d’assistance sanitaire, comme celui des Sœurs du Saint Rosaire qui atteignent les familles nécessiteuses grâce à un certain nombre d’unités mobiles. (AP) (Agence Fides 03/12/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network