AMERIQUE/GUATEMALA - Un général en retraite élu Président du Guatemala

mardi, 8 novembre 2011

Guatemala (Agence Fides) – Le Général en retraite Otto Perez Molina, qui avait promis une lutte implacable contre la violence générée par le trafic de drogue, a été déclaré vainqueur des élections présidentielles du 6 novembre. Il s’agit du premier militaire à prendre le pouvoir depuis la restauration de la démocratie en 1986. Selon le Tribunal électoral du Guatemala, Pérez Molina a obtenu 54,5% des voix contre 45,5% à son rival, le riche homme d’affaires Manuel Baldizon. Pérez Molina, âgé de 60 ans, l’a emporté après avoir promis d’appliquer une « main ferme » et même de déployer les troupes de l’armée dans les rues et d’augmenter les pouvoirs de la police.
L’Eglise catholique a insisté sur la nécessité d’une forte et active participation à ces élections dont les thèmes principaux ont été ceux de la pauvreté et de la lutte contre la violence. A ce propos, on notera que l’Archidiocèse de Santiago de Guatemala avait demandé le 30 octobre de considérer comme prioritaire la situation de pauvreté et de violence dans laquelle vit le pays afin d’exprimer un vote responsable. Les différentes manifestations contre la violence et en faveur de la paix (voir Fides 17 et 24/10/2011) sont des éléments à prendre en considération dans le cadre du résultat final du vote au Guatemala. Le taux d’homicides dans le pays est huit fois supérieur à celui des Etats-Unis et la majeure partie des 14,7 millions d’habitants du pays ont exprimé le souhait d’une position plus ferme en matière de lutte contre la criminalité. (CE) (Agence Fides 08/11/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network