http://www.fides.org

Asia

2011-11-04

ASIE/VIETNAM - Responsables religieux unis en faveur de la paix et du bien commun au nom de Saint François d’Assise

Ho Chi Minh Ville (Agence Fides) – Les responsables religieux au Vietnam « travaillent en faveur de la paix et du bien commun » : tel est l’engagement pris solennellement par 35 responsables religieux catholiques, bahaï, bouddhistes, musulmans, protestants et de cultes indigènes comme le « hoa hoa », le « cao dai » et le « minh ly ».
Les responsables ont participé à une rencontre interreligieuse organisée par la Province des Frères mineurs et par la Commission pour le Dialogue interreligieux de l’Archidiocèse d’Ho Chi Minh Ville en présence de S.Em. le Cardinal John Baptist Pham Minh Man, d’autres Evêques et de plus de 450 prêtres, religieux et laïcs.
La rencontre intitulée « Ensemble, faire la paix » qui s’est tenue le 27 octobre dernier entendait approfondir « la signification de la paix et du dialogue proposé par Jésus Christ et vécu par Saint François d’Assise afin de donner une opportunité aux responsables des religions locales d’approfondir la compréhension réciproque » a expliqué à Fides le Père franciscain Giovanni Nguyen Phuoc.
L’événement, parallèle avec la Journée vécue par le Pape, en ce même 27 octobre, à Assise, a vu la présentation de rapports dédiés à « La théologie du dialogue interreligieux » - présenté par le Père Francis X. Bao Loc, prêtre diocésain, « Histoire et signification de l’esprit d’Assise » - présenté par le Frère Francis X. Vu Phan Long, OFM, « Saint François d’Assise et l’esprit de paix, de fraternité et de réconciliation » du Père Giovanni di Dio Nguyen Phuoc, OFM, et « Vivre l’esprit d’Assise dans le contexte actuel » proposé par le Père Paul Nguyen Dinh Vinh, OFM. Dans le cadre de cette dernière intervention, ainsi que cela a été indiqué à Fides, le Père Paul Nguyen Dinh Vinh a suggéré aux membres de toutes les religions de conduire une vie de prière, en visitant les communautés religieuses, en respectant les différences, en découvrant des valeurs communes aux différentes traditions religieuses, en servant les pauvres et les marginalisés et en travaillant ensemble pour le bien commun.
Ho Oai Phuoc, responsable du culte indigène « cao dao » - dont l’épouse et les enfants sont cependant catholiques – a déclaré que l’esprit d’Assise encourage la population locale à apprendre la tolérance religieuse au sein de la société multi religieuse du Vietnam. Dai Bac, 72 ans, responsable du culte « minh ly » a déclaré espérer que le gouvernement fasse preuve de davantage d’ouverture dans ses politiques religieuses et crée les conditions afin que les religions puissent réellement être au service des personnes. (PA) (Agence Fides 04/11/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network