http://www.fides.org

Asia

2004-11-30

ASIE / TURQUIE - Emotion chez les orthodoxes et les catholiques pour le don des reliques de Saint Jean Chrysostome et de Saint Grégoire de Naziance - L’Etat redonne un monastère de Jésuites à la communauté syro-catholique

Istanbul (Agence Fides) - Une assemblée œcuménique a accueilli à Istanbul les reliques de Saint jean Chrysostome et de Saint Grégoire de Naziance, don du Saint-Père au Patriarcat Œcuménique de Constantinople. Le 29 novembre, la cathédrale orthodoxe Saint Georges était remplie de fidèles, en présence du Patriarche Bartholomée I°, de nombreux Evêques catholiques, des autorités civiles turques. Le 30, il y a eu de nombreux pèlerins et des cérémonies pour la fête de Saint André.
« Le geste, a déclaré à l’agence Fides le Père Marovich, porte-parole de la Conférence Episcopale de Turquie, a une grande signification de réconciliation entre les Eglises, et aura des répercussions positives sur les rapports œcuméniques à l’avenir ». Le climat chez les fidèles était d’une grande joie et d’une grande émotion, et l’événement a été retransmis par les grands moyens d’information.
Dans le domaine des rapports entre Etat et Eglise, on enregistre aussi de petits pas en avant : récemment, l’Etat a restitué à la communauté chrétienne l’Eglise monastère des Jésuites à Istanbul, qui était devenue propriété de l’Etat. A présent, elle sera le siège de la communauté syro-catholique.
Les chrétiens espèrent en la formation d’une Commission spéciale bilatérale Eglise/Etat pour traiter des questions sur les rapports et sur le statut juridique. « Le déroulement de ces discussions dépendra indirectement de la manière selon laquelle se poursuivra le chemin de rapprochement de la Turquie à l’Union européenne, processus qui pourra favoriser la reconnaissance de l’Eglise ».
Au cours d’une rencontre avec le Premier Ministre M. Recep Tayyip Erdogan, au mois de juin dernier, les Evêques des différents rites ont pu exposer, dans un climat de cordialité, les problèmes et les préoccupations des chrétiens en Turquie, et ont présenté une demande explicite de reconnaissance juridique officielle de l’Eglise Catholique en Turquie.
Sur 66 millions d’habitants, la population est musulmane à 98% ; les chrétiens représentent 0,6% : orthodoxes et catholiques de différents rites. (P.A.)
(Agence Fides, 30 novembre 2004, 30 lignes, 354 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network