http://www.fides.org

Asia

2011-10-21

ASIE/KAZAKHSTAN - Première célébration de la Messe de la Journée missionnaire mondiale en langue russe

Astana (Agence Fides) – Nombreuses sont les initiatives prises en vue de la Journée missionnaire mondiale au Kazakhstan, où les Œuvres pontificales missionnaires (OPM) ont été instituées en 2008 et continuent depuis lors à s’engager afin de faire connaître aux kazakhs les objectifs et l’action des OPM de par le monde. Le Père Bonaventura Garofalo, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires dans le pays, raconte à l’Agence Fides que, jusqu’à présent, il n’existait pas de textes en langue russe qui expliquent l’existence et la signification de la Journée missionnaire mondiale et des OPM. « J’ai envoyé à chaque Paroisse du Kazakhstan différents textes sur les Œuvres pontificales missionnaires qui jusque là n’existaient pas en russe pas plus que n’existaient de textes expliquant l’existence et les objectifs des OPM – déclare le Père Garofalo. Dans le cadre de la préparation de la prochaine Journée missionnaire mondiale, j’ai envoyé à tous les prêtres et à tous les religieux une brève introduction à lire afin de familiariser avec cet important événement qui se célébrera le dimanche 23 octobre ».
« Les textes – continue le Père Garofalo – comprennent une présentation de chacune des Œuvres pontificales, de leurs fondateurs et de leur histoire. Nous sommes en outre parvenus à obtenir la traduction en russe, qui n’a jusqu’ici jamais existé officiellement, du texte de la Messe pour la Journée missionnaire mondiale. Le texte, que chaque Paroisse a reçu, a été traduit par S.Exc. Mgr Athanasius Schneider, Evêque d’Astana, à partir de l’original latin. Moi-même ai traduit le Message du Saint-Père Benoît XVI pour la Journée et j’ai demandé à ce qu’il soit lu dans toutes les Paroisses. J’ai écrit une lettre dans laquelle j’explique les objectifs de la Journée missionnaire et ai encouragé tous les prêtres et religieux à expliquer aux fidèles les motifs pour lesquels nous devons être reconnaissants pour cette Journée, au-delà du soutien spirituel et économique que nos missions reçoivent de l’Eglise. Je les ai invités également à encourager les gens à dédier du temps et des talents à l’Eglise ». (AP) (Agence Fides 21/10/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network