http://www.fides.org

Asia

2004-11-29

ASIE / IRAK - « Les gens soufflent un peu après les combats des jours derniers » déclarent des sources de l’Agence Fides à Mossoul

Bagdad (Agence Fides) - « Finalement, nous sommes un peu plus tranquilles. Dans plusieurs secteurs de la ville, le calme est revenu, même si on signale de durs combats dans d’autres quartiers ». C’est ce que rapporte à l’agence Fides le Père Nizar Semaan, qui a contacté des sources locales à Mossoul dans le nord de l’Irak. « Après qu’une grande partie des postes de police soit retournée aux mains des forces régulières, les gens sont de nouveau sortis dans les rues, mais il faudra encore du temps pour retourner à une vie normale ».
La semaine dernière, des forces extrémistes s’étaient emparées de la plus grande partie des postes de police de la ville (cf Agence Fides, 22 novembre 2004), en entraînant le chaos dans la population.
La situation reste toutefois tendue. Le 28 novembre, on a trouvé les corps de 17 membres de la Garde nationale irakienne, tués après avoir été capturés les jours précédents. D’après des sources internationales, avec les corps retrouvé le 28, on a découvert 57 corps dans la ville.
Mossoul, qui se trouve à 370 km au nord de Bagdad, a plus d’un million d’habitants. Pour le moment, 1.200 soldats américains et 1.600 hommes des forces de sécurité défendent la ville. (L.M.)
(Agence Fides, 29 novembre 2004, 20 lignes, 230 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network