AFRIQUE/ZAMBIE - Elections présidentielles : dans un climat tendu, les églises chrétiennes invitent à la paix

mardi, 20 septembre 2011

Lusaka (Agence Fides) – Ce sont près de 5 millions d’électeurs qui sont appelés à voter aujourd’hui, 20 septembre, afin d’élire le nouveau Président de Zambie. Les candidats en lice sont le Chef d’Etat sortant, Rupiah Banda, et le principal responsable de l’opposition, Michael Sata. Les urnes se sont ouvertes dans un climat de tension, selon des sources d’agence. Des désordres ont explosé ce matin à Kanyama, un important bidonville de la capitale, Lusaka, lorsque des militants de l’opposition ont affirmé avoir les preuves de fraudes électorales.
A la veille du scrutin, les principales églises chrétiennes de Zambie (Eglise catholique, United Church of Zambia et Adventistes du Septième jour) ont lancé des appels afin que le vote soit pacifique et que soit évitée toute forme de violence. « Ce que nous avons a été obtenu au travers de nombreuses années d’investissements et on ne doit pas permettre que cela soit gaspillé dans le cadre de violences post-électorales. Chaque zambien doit être un ambassadeur de paix » a souligné dans son message le Père Charles Chilinda, Curé de l’église Saint Ignace de Lusaka.
Le Président sortant, responsable du Mouvement pour une Démocratie multipartite (MDM) qui est au pouvoir depuis 20 ans, a à son actif la forte croissance de l’économie nationale. Le Produit intérieur brut a en effet augmenté de 6,4% en 2009 et de 7,6% en 2010 surtout grâce aux exportations de cuivre dont la Zambie est l’un des principaux producteurs mondiaux. L’opposition conteste la politique économique du Président qui n’est pas parvenu à distribuer la richesse ainsi produite attendu que 64% des zambiens vivent encore en dessous du seuil de pauvreté avec moins de 2 USD par jour. (L.M.) (Agence Fides 20/09/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network