AFRIQUE/OUGANDA - Des responsables religieux unis dans la lutte contre les mutilations génitales féminines

lundi, 11 juillet 2011

Bukwo (Agence Fides) – Un certain nombre d’églises des districts ougandais de Kapchorwa et de Bukwo s’est allié aux ONG locales Inter African Committee Uganda (IACU) et Reproductive, Educative Community Health (REACH) afin de combattre les mutilations génitales féminines (MGF) dans les régions de Sebei et de Pakot. Le pasteur Francis Sawenge Kotil de l’église de la libération du district de Bukwo a admis que le sang perdu au travers de cette pratique est une malédiction mais que désormais, avec le soutien des églises, des progrès pourront être faits en vue de l’élimination des MGF. Le coordinateur du Programme de l’IACU de Sebei estime lui aussi que la lutte contre la pratique des MGF à Sebei obtiendra un résultat positif parce que les églises ont déclaré ouvertement vouloir s’unir pour la combattre. « Jusqu’à présent, nous avons perdu du temps en cherchant à l’éradiquer parce que nous n’étions pas pleinement soutenus par les églises mais depuis que les responsables religieux se sont unis à nous, nous pouvons finalement remporter la victoire », peut-on lire dans un communiqué diffusé par l’Agence CISA. La Directrice du programme REACH de Kapchorwa a déclaré qu’il faudra du temps pour abolir complètement cette pratique à Kapchorwa et à Pokot parce qu’elle est encore pratiquée au Kenya voisin où de nombreux parents emmènent en secret leurs filles pour les soumettre à cette aberration avant de revenir chez eux. Elle s’est également adressée au gouvernement kenyan afin qu’il arrête les éventuels coupables qui traversent le Kenya. Selon les statistiques, le nombre des jeunes filles mutilées en 2011 a été de 820 contre 550 en 2008, ce qui confirme le fait que la pratique est encore bien présente même si elle a été interdite en 2010. Les coupables risquent 10 années de réclusion mais, en cas de décès de la jeune fille suite à cet acte cruel, ils sont condamnés à mort. (AP) (Agence Fides 11/07/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network