http://www.fides.org

Asia

2011-06-22

ASIE/TIMOR EST - Les missionnaires engagés dans le pays reconnus « héros » par le Parlement

Dili (Agence Fides) – A l’occasion de la Journée nationale du pays, le Président de Timor Est, José Ramos Horta, a fait les éloges du travail des nombreux missionnaires qui ont vécu et œuvré aux côtés de la population locale avant que le pays n’obtienne son indépendance de l’Indonésie. Dans le discours rapporté par le « Province Espress », bimensuel catholique australien de Jésuites, Horta les a décrit comme des « héros ». Il a en particulier fait mention de la figure d’un prêtre salésien italien, d’un certain nombre de religieuses canossiennes, de trois missionnaires jésuites portugais et d’un jésuite allemand assassiné en 1999. Le Parlement a proposé de donner la nationalité à un groupe de ces missionnaires, leur remettant un passeport de Timor Est à l’occasion du 90ème anniversaire du Père João Felgueiras. Les trois missionnaires portugais, le Père João Felgueiras, le Père José Martins, et Frère Daniel de Ornelas (décédé) arrivèrent dans le pays au début des années 1970 et y sont restés pendant plus de 24 ans au cours de l’invasion de l’île par l’Indonésie.
Remerciant le Premier Ministre pour la concession de la nationalité, le Père Felgueiras a souligné la nécessité « d’encourager d’autres religieux et religieuses à partir pour Timor afin d’évangéliser un nombre toujours croissant d’enfants de manière à ce qu’eux-mêmes puissent jouer le rôle de leaders dans la foi dans cet angle extrême du monde ». Les Jésuites ont toujours été engagés aux côtés de la population de Timor Est tant avant qu’après l’indépendance du pays, en particulier dans le domaine de l’instruction au travers de la San Jose High School de Dili qui leur a été confiée en 1993 et reviendra au Diocèse à la fin de 2011. L’engagement des religieux dans le secteur se poursuivra au travers d’un nouveau projet déjà en phase de réalisation dans la partie occidentale de Dili. Les Jésuites sont présents également au sein de la Paroisse de Railaco et dans un centre social de Suai où ils s’occupent en particulier de la pastorale, des soins sanitaires et de l’éducation des enfants du village. De nombreux jeunes de Timor Est sont entrés au noviciat et poursuivent actuellement leurs études afin de pouvoir continuer dans le pays la mission de la Compagnie de Jésus. (AP) (Agence Fides 22/06/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network