http://www.fides.org

Asia

2004-11-16

ASIE / INDE - Mesures de sécurité renforcées pour l’ostension des reliques de Saint François Xavier, qui commence le 21 novembre prochain

Goa (Agence Fides) - Ce sont les derniers préparatifs pour le grand événement de l’ostension des reliques de Saint François Xavier qui commencera le dimanche 21 novembre 2004 et se terminera le 2 janvier 2005. Dans la Basilique du Bon Jésus de Goa, qui contient les reliques de l’Apôtre de l’Orient, on renforce les mesures de sécurité. Lors du pèlerinage à la Basilique, qui, prévoit-on, attirera 3 millions de fidèles, les pèlerins passent la nuit dans les bâtiments du complexe de la Basilique ou en campant dans les environs, pour un total de 5.000 personnes chaque nuit.
Mais après l’incendie qui s’est déclaré le 21 octobre, pour des causes accidentelles semble-t-il, et avec la recrudescence des attaques des extrémistes, que l’on enregistre dans le pays, la communauté locale veut suivre l’événement avec la plus gande prudence et la plus grande attention, pour éviter des incidents et des attentats. Pour cela, l’Eglise locale a demandé à tous les pèlerins qui voudront bénéficier des logements disposés à l’intérieur des bâtiments autour de la Basilique ou dans les environs immédiats, de montrer un document officiel et une lettre de présentation du curé ou d’une autorité ecclésiastique.
« Nous ne pouvons décourager ou interdire cette pratique du pèlerinage tellement enracinée depuis des temps anciens » a expliqué à l’Agence Fides le Père Savio Barretto, Recteur de la Basilique du Bon Jésus. « Mais, avec des précautions, en demandant une lettre du curé, nous pouvons nous assurer de la sincérité des pèlerins qui arrivent, et en même temps enregistrer toutes les arrivées ».
La Basilique a été équipée de caméras à circuit interne, et, à l’entrée de la Basilique, il y aura des agents de police avec des détecteurs de métal. Un service d’ordre de volontaires veillera à ce que, à l’intérieur et à l’extérieur de l’église le flot des pèlerins soit ordonné, et ne crée par de problèmes de surpeuplement.
Hors de l’église, on a installé un service d’accueil qui enverra les pèlerins dans six bâtiments ou dans des tentes. Le Bureau du Tourisme de la ville de Goa, lui aussi, a organisé des logements dans la partie ancienne de la ville, où se trouve la Basilique.
L’Eglise locale de Goa, dirigée par Mgr Philippe Néri Ferrao, Archevêque de Goa et Daman, installé depuis peu de temps, a publié un programme dense d’initiatives liturgiques et culturelles. L’Eglise de l’Inde se prépare à assurer une couverture médiatique capillaire pour cet événement, grâce aux nombreux collaborateurs du Bureau pour les Moyens de Communication de Masse et pour l’Information, de la Conférence Episcopale de l’Inde à New Delhi.
Goa, sur la côte occidentale de l’Inde, est la ville où, en 1542, débarqua François Xavier (1506-1552), où il commença sa mission évangélisatrice en Extrême-Orient. La première ostension des reliques du Saint Jésuite eut lieu en 1782. Dans le passé, le corps était exposé chaque année à l’occasion de la fête liturgique de Saint François Xavier, le 3 décembre. Depuis 1864, l’ostension est devenue moins fréquente pour des raisons de sécurité, et fut fixée ensuite chaque dix ans. Le dernière ostension eut lieu du 21 novembre 1994 au 7 janvier 1995. (P.A.)
(Agence Fides, 16 novembre 2004, 41 lignes, 545 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network