http://www.fides.org

Africa

2011-05-18

AFRIQUE/MAROC - Le Maroc, possible partenaire du Conseil de Coopération du Golfe : vers la création d’un bloc régional « monarchique » ?

Rabat (Agence Fides) – Le Maroc, avec la Jordanie, pourrait entrer au Conseil de Coopération du Golfe (CCG), organisme créé voici 30 ans qui rassemble l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis, le Koweït, Oman et le Qatar. « Les dirigeants du CCG ont accueilli favorablement les demandes d’adhésion de la Jordanie et du Maroc et ont chargé leurs Ministres des Affaires Etrangères de débuter des négociations avec leurs homologues jordanien et marocain » a annoncé le Secrétaire général du CCG, Adbel Latif Zayani.
La principale caractéristique de tous les pays membres du CCG est celle d’être des monarchies ou des principautés comme le sont le Maroc et la Jordanie. Se profilerait donc un bloc régional « monarchique » dans le cadre d’un contexte marqué par ce qu’il est convenu d’appeler « révolutions arabes », qui se sont vérifiées surtout au sein de régimes présidentiels (Tunisie, Egypte, Libye et Syrie). L’entrée du Maroc au sein du CCG élargit ainsi à l’Afrique du Nord son influence à un moment où différentes puissances mondiales et régionales considèrent avec un intérêt croissant le continent africain, tant en termes économiques que stratégiques. Parmi ses Etats, se trouve également l’Iran qui a entamé un parcours de rapprochement avec l’Egypte, avec un regard tourné vers le Moyen-Orient et un autre vers l’Afrique.(L.M.) (Agence Fides 18/05/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network