http://www.fides.org

Europa

2004-11-15

EUROPE / ITALIE - « Communion et solidarité entre l’Afrique et l’Europe - Le Christ nous appelle - Le Christ nous envoie »

Rome (Agence Fides) - « Notre rencontre aura permis de jeter un nouveau regard sur nos histoires et nos relations respectives, regard de vérité et de bienveillance, reconnaissant les dons reçus de part et d'autre. Nous partageons un patrimoine commun et une vision de l’humanité qui a le visage du Christ. » C’est ce qu’écrivent les Evêques d’Europe et d’Afrique à l’occasion de leur Symposium : « Le Symposium des Conférences Episcopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM) et le Conseil des Conférences Episcopales d'Europe (CCEE), sous le patronage de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples et avec la collaboration de divers organismes de solidarité ont organisé un symposium réunissant 50 évêques africains et 50 évêques européens à Rome du 10 au 13 novembre 2004, autour du thème "Communion et Solidarité entre l'Afrique et l'Europe" ».
« Il n'est pas exagéré de qualifier cette rencontre d'historique. C'est la première fois que les Conférences épiscopales d'Afrique et d'Europe organisent au niveau continental une telle rencontre. Il n’est pas exagéré non plus de voir dans cette assemblée un signe prophétique où le Seigneur parle et réveille nos cœurs et nos consciences, animés d’une réelle volonté de réciprocité entre évêques d’Afrique et d’Europe. Les évêques constitueront une équipe de réflexion pour donner suite à ce travail commencé ».
« Au terme de notre assemblée, nous adressons ce message à vous, fidèles de nos Eglises particulières de nos deux continents, et à vous, hommes et femmes de bonne volonté. Ce message rend compte de nos constats et convictions, il nous engage, regardant vers l'avenir, à intensifier notre collaboration, à unir nos efforts et à nous soutenir dans la tâche qui nous attend ».
Dans le Message, on souligne la nécessité de « vivre la communion et la Solidarité entre l’Afrique et l’Europe…dans une Eglise présente au cœur du monde …dans une Eglise porteuse d’espérance, vivant l’annonce et le dialogue,… Eglise de valeurs à promouvoir, et de bâtir un avenir commun ».
Ils lancent un appel à l’Union Africaine et à l’Union Européenne : « Nous appelons l’Union africaine et l’Union européenne à se fixer pour la prochaine décennie l’objectif d’éradiquer la tragédie de la faim. Nous rappelons également aux pays riches leur engagement de consacrer 0,7% de leur Produit intérieur brut à l’Aide publique au développement. Cinq pays y sont déjà parvenus, donc c’est possible. Plus qu’une question de charité, c’est une question de respect de la parole donnée et de justice. La charité présuppose la justice”.
Au plan ecclésial, les Evêques déclarent : « Nous rendons grâce pour les échanges de personnes, prêtres, religieux, religieuses, laïcs, qui oeuvrent pour la mission sur nos deux continents. Dans la vie de nos Eglises, nous devons aujourd'hui encore plus qu'hier mieux accompagner le don et la réception de la foi, avec le souci d’un soutien réciproque pour la formation de ces acteurs d’évangélisation.
« Nous encourageons les laïcs des Eglises locales de nos deux continents, en particulier les jeunes, à témoigner de leur foi, à rendre compte de leur espérance, et à promouvoir des gestes concrets de partage et de solidarité dans un partenariat équilibré, répondant aux demandes pastorales au service de la mission de l’Eglise et aux impératifs d’un développement intégral de l’Homme ».
Les Evêques soulignent ensuite la valeur du dialogue inter-religieux dans le respect des différentes croyances : Dans nos deux continents nous sommes appelés au dialogue avec les autres religions, notamment avec l'Islam, dans des contextes différents. Nous avons à concilier le respect dû à la liberté religieuse, le regard d’estime et la volonté de collaboration, comme nous y invite le concile Vatican II (Nostra Aetate, n°3), avec l'affirmation sereine mais sans ambiguïté de notre foi au Christ et de notre tradition chrétienne. Ce dialogue voudrait faire droit à la réciprocité ».
« Notre terre en travail gémit et attend. Dieu fidèle nous espère. Christ marche avec nous. L'Esprit nous accorde sa force. Que Marie, Mère de l’Eglise, chantée dans toutes nos langues nous accompagne sur le chemin de la communion et de la solidarité entre l'Afrique et l'Europe ! ». (L.M.)
(Agence Fides, 15 novembre 2004, 54 lignes, 709 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network