OCEANIE/AUSTRALIE - Une nouvelle école destinée aux jeunes aborigènes à problèmes ou ayant abandonné leurs études

vendredi, 6 mai 2011

Sydney (Agence Fides) – Soixante ans après, les Jésuites ouvriront une nouvelle école à Redfern, dans la périphérie de Sydney. Il s’agira d’une école qui va au cœur du but éducatif de la Compagnie de Jésus à savoir égalité et opportunité pour tous. L’école, qui prendra probablement le nom de « Jarjum College », sera destinée aux élèves aborigènes, et en particulier à ceux qui ont abandonné l’école ou qui la fréquentent de manière irrégulière pour diverses raisons de désadaptation sociale. Selon les informations envoyées à l’Agence Fides par la Curie généralice des Jésuites, l’école fournira aux élèves la possibilité de récupérer les années perdues et, par suite, d’avoir de meilleures possibilités pour l’avenir. L’école a été promue par le Collège Saint Alois de Milsons Point mais sera bientôt autonome et indépendante. Son directeur, Mme Béatrice Sheen, déclare être émotionnée et honorée d’avoir été impliquée dans ce projet qui peut changer la vie des jeunes. Mais elle est également convaincue du fait que le succès d’une école repose en grande partie sur le soutien qu’elle reçoit de la part de la population au service de laquelle elle se trouve. « Cette école – indique-t-elle – appartient à la communauté, au peuple et c’est ainsi que je désire la faire fonctionner ». Le Collège Jarjum offrira une assistance à court terme aux jeunes à risque, les insérant ensuite de nouveau – autant que possible – dans la voie principale du système scolaire. Mais Béatrice Sheen affirme qu’une fois identifiés les besoins de la communauté, le modèle pourrait changer. (SL) (Agence Fides 06/05/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network