http://www.fides.org

Asia

2011-04-30

ASIE/JAPON - Les souffrances du peuple japonais confiées au Bienheureux Jean Paul II

Tokyo (Agence Fides) – Un groupe de pèlerins chrétiens japonais accompagné par un religieux salésien est arrivé à Rome afin de participer à la Béatification de Jean Paul II et de « confier au Pape polonais les souffrances que traverse aujourd’hui le peuple japonais, demandant son intercession » : c’est ce qu’indique à l’Agence Fides le Père Mario Yamanouchi, Vicaire provincial salésien à Tokyo en racontant comment la communauté catholique locale se prépare à vivre l’événement de la Béatification.
Toute l’Eglise qui est au Japon s’est mobilisée, annonçant l’événement dans tous les Diocèses et dans toutes les Paroisses, demandant aux fidèles de s’unir dans la prière. Des veillées de prière et des Messes ont été organisées dans les six Paroisses de Tokyo tenues par les salésiens alors que d’autres réalités ecclésiales telles que les Focolari ou le Chemin néocatéchuménal vivent des célébrations et des rencontres de prière afin de faire mémoire de Jean Paul II et de s’unir spirituellement à ceux qui participent à la célébration sur la Place Saint-Pierre. Vue la popularité du Pape Wojtyla, la Béatification représente également pour les fidèles une occasion d’évangélisation, l’invitation à participer aux initiatives organisées par la communauté catholique s’adressant également aux non chrétiens.
L’événement a lieu à un moment difficile pour la nation et le Père Mario Yamanouchi remarque : « La vie et l’œuvre de Jean Paul II servent à fournir un message d’espérance et de proximité à tous ceux qui souffrent aujourd’hui. Ce Pape missionnaire, qui vint également au Japon en 1981, a souffert, a été proche de ceux qui souffrent et montre aujourd’hui le chemin aux chrétiens japonais. En prenant modèle sur lui, l’Eglise catholique locale témoigne aujourd’hui de l’amour de Dieu avec une forte présence de solidarité, de proximité et dans la prière pour les victimes du tsunami et du séisme ».
Dans le Diocèse de Sendai, la zone la plus touchée, sont présents plus de 500 bénévoles catholiques alors que la Conférence nationale des religieuses a établi une permanence dans deux Paroisses du Diocèse où s’alternent les religieuses de l’ensemble des congrégations présentes au Japon dans le but de fournir un signe tangible de proximité et de solidarité aux victimes. « Dans cette œuvre, l’exemple et la vie de Jean Paul II nous interpellent aujourd’hui et nous pousse à faire un effort toujours plus important d’amour du prochain » conclut le Père Yamanouchi. (PA) (Agence Fides 30/04/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network