http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-11-11

EUROPE - Près de 10% des enfants meurent en âge d’allaitement, et plus de 12% avant 5 ans. La Commission Européenne donnera au Cambodge 3.500.000 euros pour arrêter la mortalité infantile dans le pays

Rome (Agence Fides) - Le manque d’accès à l’eau potable est un des facteurs qui contribuent à la mortalité infantile au Cambodge qui a le taux le plus élevé de tout le Sud-est asiatique. Près de 10% des enfants (98 pour 1.000) meurent en âge d’allaitement, et plus de 12% (124 pour 1.000) meurent avant l’âge de cinq ans. Pour diminuer ce phénomène, la commission Européenne a décidé d’assigner 3.500.000 euros en aides alimentaires au Cambodge.
Les fonds, attribués par le Bureau pour les aides humanitaires de la commission Européenne, sont destinés principalement aux régions qui ont été le théâtre de la guerre ou qui sont peuplées de minorités ethniques ; 250.000 personnes en bénéficieront directement dans les 18 prochains mois.
L’argent sera utilisé pour promouvoir des activités qui assurent l’accès à l’eau potable, et qui améliorent les conditions hygiéniques ; il servira aussi à financer la construction de puits pour les communautés locales et pour les écoles, pour l’installation de systèmes pour la récupération des eaux de pluie, pour des cours d’enseignement de base sur la santé et sur la manière d’utiliser l’eau ; il y aura aussi une campagne de vaccination. En outre, on formera du personnel sanitaire local, on distribuera des médicaments essentiels, et on organisera une campagne de sensibilisation sur l’importance de l’allaitement.
Depuis l’an 2000, le Bureau pour les aides humanitaires de la Commission Européenne a donné 26 millions d’euros au Cambodge pour des aides humanitaires, pour l’assainissement de l’eau, et l’élimination des mines anti-personnel. (A.P.)
(Agence Fides, 11 novembre 2004, 24 lignes, 283 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network