http://www.fides.org

Africa

2011-03-28

AFRIQUEMAROC - Déclaration des Evêques d’Afrique du Nord : « Non à la guerre, faisons nôtre le message du Saint-Père »

Rabat (Agence Fides) – « Les Evêques d’ Afrique du Nord (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye), tous confrontés à des évolutions historiques, qui touchent les pays arabes et spécialement le Maghreb, tiennent à répercuter leur pressant appel en vue de trouver à ce douloureux conflit ,une solution juste et digne pour tous. Ils s’unissent en cela à l’appel pressant lancé par Benoît XVI en ce dimanche 27 Mars » affirme un communiqué envoyé à l’Agence Fides et signé par S.Exc. Mgr Vincent Landel, Archevêque de Rabat (Maroc) et Président de la CERNA (Conférence Episcopale des Régions du Nord de l’Afrique).
Les Evêques de la CERNA reconnaissent que, dans le cadre des récents événements qui se sont vérifiés dans les pays du Maghreb, il existe une revendication légitime de liberté, de justice et de dignité, notamment de la part des jeunes générations. Cette revendication se traduit par une volonté d’être reconnus comme citoyens, citoyens responsables, ayant la possibilité de trouver un travail qui leur permette de vivre décemment, bannissant toute corruption et tout clientélisme ».
« Aujourd’hui – poursuit le communiqué –, ce vent de changement traverse notamment la Libye. Et nous rejoignons plus particulièrement nos Frères Evêques de Tripoli et de Bengazi, et toutes les populations de ce pays ».
Les Evêques d’Afrique du Nord réaffirment en outre l’opposition à la violence et à la guerre : « Nous savons que la guerre ne résout rien, et lorsqu’elle s’enclenche, elle est aussi incontrôlable qu’une explosion dans un réacteur nucléaire ! Les premières victimes sont toujours les plus pauvres et les plus démunis ! Par ailleurs, que nous le voulions ou non, la guerre au Proche Orient, et maintenant au Maghreb, sera toujours récupérée comme une « croisade ». Et cela retombe inévitablement sur les relations de convivialité que Chrétiens et Musulmans ont tissé et continuent de tisser au quotidien ».
Les Evêques de la CERNA demandent enfin une médiation diplomatique et lancent un appel l’aide humanitaire : « Nous prions le Très Haut pour qu’Il incite les Responsables à trouver le chemin qui conduit vers la Justice et la Paix » conclut le communiqué. (L.M.) (Agence Fides 28/03/2011)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network