http://www.fides.org

Africa

2003-06-20

AFRIQUE / AFRIQUE DU SUD - JOURNEE MONDIALE DU REFUGIE : ASSISTANCE ET FORMATION POUR SE CONSTRUIRE UN AVENIR : LES SCALABRINIENS (MISSIONNAIRES DE SAINT CHARLES) EN FAVEUR DES REFUGIES AFRICAINS

Cape Town (Agence Fides) – Accueil, aides alimentaires, assistance médicale, éducation, formation professionnelle, sont les principales activités du « Scalabrini Refugee Service » du Cap en Afrique du Sud, ville portuaire qui connaît d’imposants mouvements de flux migratoires, venus des pays d’Afrique et d’Asie. A l’occasion de la Journée Mondiale du Réfugié, le 20 juin 2003, les Pères Scalabriniens ont organisé plusieurs événements pour sensibiliser les gens sur la question des réfugiés.
Pendant tout le mois de juin, une exposition photographique consacrée à la mobilité humaine est ouverte au « Scalabrini Centre » du Cap. Le nouveau Centre, inauguré dernièrement, sera le siège d’un projet de formation pour le travail et pour le travail d’entreprise, dirigé par la « Scalabrini Development Agency ».
Quand les réfugiés arrivent en Afrique du Sud, expliquent les Scalabriniens à l’Agence Fides, ils doivent présenter aux autorités une demande d’asile temporaire. Dans les six premiers mois de leur séjour, dans l’attente que leur demande d’asile soit acceptée ou refusée, ils ne peuvent ni travailler ni étudier, et ont besoin de toutes les formes d’assistance. Ils cherchent souvent l’hospitalité chez des parents, des amis, d’autres vivent dans les gares ou sous les ponts. Les Scalabriniens les accueillent et s’efforcent de leur donner des aides alimentaires, l’assistance sanitaire, l’instruction et la formation professionnelle pour les aider à se construire un avenir.
Les Scalabriniens ont organisé des cours d’anglais, qui est fondamental pour s’insérer dans la vie sociale de la société, et sont destinés aux jeunes enfants et aux adultes. De nombreuses familles sont suivies dans l’éducation de leurs enfants, pour assurer aux jeunes l’instruction scolaire indispensable : en 2002, les missionnaires ont veillé aux dépenses scolaires de 130 jeunes. Les missionnaires financent en partie des cours professionnels ou universitaires pour plusieurs réfugiés : en 2002 ils ont aidé une cinquantaine d’étudiants ou d’apprentis. Il existe en outre un service pastoral pour les réfugiés chrétiens : dans deux paroisses, on célèbre la Messe en français, et on organise des groupes de prière et de réflexion biblique. Les groupes de jeunes de plusieurs paroisses organisent des journées de sensibilisation pour faire connaître le problème des réfugiés aux jeunes de leur âge, et pour leur faire découvrir la joie du service et du don aux autres.
Les Scalabriniens ou Missionnaires de Saint Charles, sont une Congrégation fondée en 1887 par Mgr Giovan Battista Scalabrini, Evêque de Plaisance (1839-1905), avec comme charisme l’aide aux émigrés italiens. Depuis des dizaines d’années, la Congrégation s’occupe de toutes les populations immigrées ou réfugiées, indépendamment de leur nationalité, et des problèmes liés à la mobilité humaine. Ils sont actuellement 781 pour 249 communautés. (P.A.)(Agence Fides, 20 juin 2003, 38 lignes, 467 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network