OCEANIE/NOUVELLE ZELANDE - Equipes de secours au travail à Christchurch : 300 disparus sous les décombres, en grande partie des touristes

mercredi, 23 février 2011

Wellington (Agence Fides) – « Des équipes de secours provenant de six nations sont arrivées à Christchurch afin de collaborer à la recherche des survivants bloqués sous les décombres du grave séisme qui a frappé la ville lundi 21 février » indique à l’Agence Fides le Père Paul Shannahan, SM, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires en Nouvelle Zélande. « Sept équipes cherchent à retrouver près de 300 personnes, pour la majeure partie des touristes, dans la zone commerciale d’Auckland. Une classe d’étudiants japonais se trouvant dans une école de langue anglaise en a été pour une belle frayeur. Pour l’instant, 75 corps ont été récupérés, y compris ceux des personnes qui se trouvaient dans la Cathédrale anglicane lorsqu’elle s’est écroulée. Vingt-trois autres secousses de tassement, d’une magnitude supérieure à 4,0 sur l’échelle de Richter, ont été enregistrées au cours des heures précédentes, rendant les recherches encore plus dangereuses. Plus de 1.000 touristes ont décidé d’interrompre leurs vacances dans le pays même si les secousses sont limitées à la partie méridionale de l’île ». Le Père Shannahan invite la communauté internationale, qui suit cette tragédie par l’intermédiaire des moyens de communication, à s’unir dans la prière en faveur des personnes qui ont perdu la vie et des milliers de résidents traumatisés et blessés.
S.Exc. Mgr Philip Wilson, Archevêque d’Adélaïde, Président de la Conférence épiscopale australienne, dans un communiqué dont une copie est parvenue à l’Agence Fides, a envoyé à l’Evêque de Christchurch, S.Exc. Mgr Barry Jones, un message de condoléances pour tous les habitants de la zone touchée par le séisme et pour les parents des victimes. « C’est avec un profond regret que les Evêques australiens et tous les catholiques de cette nation assistent aux événements tragiques qui ont touché la population de Christchurh » lit-on dans le texte. « La proximité géographique de nos pays et la solidarité que nous partageons dans des moments comme ceux-ci, nous portent à éprouver une grande douleur pour les souffrances de ces personnes. Nous tournons nos pensées émues vers vous, dans l’espoir que cela puisse apporter paix et consolation. Toute la population de Christchurh est présente dans nos prières et nous demandons au Seigneur de continuer à vous accompagner ». Les adhésions à la prière pour les victimes du séisme et pour les survivants peuvent être envoyées à l’adresse courriel suivante : pmsnz@xtra.co.nz. (AP) (Agence Fides 23/02/2011)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network