http://www.fides.org

Africa

2010-10-06

AFRIQUE/TCHAD - Un évêque missionnaire lance un appel pour l’Afrique : « Arrêtons d’exploiter ses richesses sans penser au bien-être des africains »

Rome (Agence Fides) – « Cinquante ans après l’Année de l’Afrique (1960), où plusieurs pays africains sont devenus indépendants, le moment est arrivé de se demander si la population du continent doit continuer à vivre dans l’angoisse et dans la peur de la mort à cause des innombrables richesses de son sous-sol. Ces dernières, à cause de l’avidité humaine, au lieu d’être une bénédiction, sont devenues une malédiction pour les populations locales ». C’est l’appel lancé à travers Fides par S.E. Mgr Michele Russo, Evêque de Doba, au Tchad. « Après cinquante ans d’exploitation sauvage, avec même la complicité des gouvernements locaux, et d’indifférence à l’égard des populations africaines et de leur avenir, je pense que le moment est arrivé de prendre conscience de ces faits. Les richesses naturelles africaines doivent être utilisées pour construire l’avenir des fils et des filles du continent » affirme Mgr Russo. « Offrir une possibilité de développement aux pays africains signifie aussi bloquer le triste phénomène, qui suscite une forte inquiétude en Europe. De nombreux jeunes africains défient le désert et la mer pour se rendre en Occident, pour mener souvent une vie infernale, entre autre parce que beaucoup d’entre eux ont du mal à s’adapter aux styles de vie européens » ajoute l’Evêque de Doba. « Nous avons donc un intérêt commun, africains et européens, à utiliser les énormes richesses africaines pour construire les infrastructures permettant aux population du continent de vivre en paix, d’avoir un travail et de réaliser leur avenir » conclut Mgr Russo. (L.M.) (Agence Fides 6/10/2010 Lignes 19 Mots 274)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network