http://www.fides.org

America

2010-10-05

AMERIQUE/COSTA RICA - “Sauvegarder la famille dans son unité et son intégrité” : les évêques présents à la session de l'Assemblée législative

San José (Agence Fides) - Le prochain Forum se tiendra le 13 octobre (réunion-session officielle) sur les droits de l'homme et la famille à l'Assemblée législative du Costa Rica, la plus haute institution du pays. participeront à ce forum Mgr Hugo Barrantes Ureña, archevêque de San José et Président de la Conférence épiscopale du Costa Rica, et Mgr José Francisco Ulloa Rojas, Evêque de Cartago et Président de la Commission nationale de la pastorale de la famille. La réunion a été organisée par les députés Rita Chaves Casanoca et Oscar Alfaro Zamora, membres de la Commission des droits de l'homme de l'Assemblée législative, et elle verra aussi la présence de l'expert espagnol en bioéthique Juan Manuel Burgos Velasco, ainsi que de représentants de l'Alliance Evangélique et du Centre pour l'étude de la famille latino-américaine (CIFEBAM). L'événement revêt une importance particulière parce que le pays s’est trouvé divisé sur les propositions visant à modifier les lois sur la composition traditionnelle de la famille. En août dernier, les évêques du Costa Rica ont fait entendre leur voix afin de se manifester en faveur de l'unité de la famille et de sa composition telle qu’elle a été établie par la constitution civile et par les principes chrétiens. Lors de la dernière Assemblée des évêques une pastorale missionnaire consacrée à la famille a été proposée, afin de mettre en évidence sa composition et sa dignité. Dans le processus d'évangélisation, la famille est au centre de la mission de l'Eglise. “Avec le slogan ‘Famille, don de Dieu pour la société’, l'Eglise du Costa Rica – lit-on dans le document de clôture de la centième assemblée plénière de l'épiscopat - veut contribuer à réaffirmer l'identité de la famille et à la rendre consciente de son rôle fondamental dans la formation de la société”. Dans un moment historique au cours duquel on essaye de perturber, de dénaturer l'institution familiale, les évêques cherchent à sauvegarder la famille “dans son unité et son intégrité, en tant que fruit de l'union entre un homme et une femme”, en encourageant la promotion “comme sujet social d’éducation et de promotion humaine, possédant des droits inaliénables”. (CE) (Agence Fides 10/5/2010 ; 25 lignes, 353 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network