ASIE/TERRE SAINTE - « Apprendre aujourd’hui comment changer demain » : une école « spéciale » avec des élèves arabes et juifs

jeudi, 24 juin 2010

Jérusalem (Agence Fides) – Les élèves de « Hand in Hand » sont arabes et juifs, ils parlent et étudient dans les deux langues. Ils fréquentent une école très spéciale, composée d’élèves pour une moitié hébreux, et pour l’autre moitié, arabes (musulmans et chrétiens). Une réalité à laquelle on ne s’attend pas en Israël, et à Jérusalem en particulier, où les deux communautés sont habituées à vivre dans des mondes distincts. Dans l’école, pour chaque rôle à responsabilité, il y a deux figures, en représentation des deux communautés : deux présidents, deux enseignants pour chaque classe. D’autre part, le modèle d’instruction est bilingue ; pouvant apprendre en même temps en arabe et en hébreux, les élèves bénéficient d’un véritable instrument de contact entre les deux cultures, de connaissance de l’histoire et des religions des peuples respectifs, comme on le lit dans une note d’une enseignante de culture religieuse. Il y a trois autres écoles comme celle-là en Israël : en Haute Galilée à Misgav, à Bersheva, et une dans le village arabe de Wadi Ara, pour un total de près de 900 étudiants. L’année prochaine à Jérusalem, se conclura le premier cycle d’études dans l’histoire d’‘Hand in Hand’. Les écoles d’Hand in Hand, qui sont reconnues par le Ministère israélien de l’Education, vivent entre autres grâce à des fonds d’instructions locaux et internationaux, et à des donations. Un effort qui a pour objectif de cultiver une sensibilité nouvelle chez les jeunes générations, et qui se résume en un slogan… « apprendre aujourd’hui comment changer demain ». (AP) (24/6/2010 Agence Fides Lignes 19 Mots 276)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network