http://www.fides.org

Africa

2010-05-28

AFRIQUE/TCHAD - Au Sahel, des millions de personnes sont en proie à la famine

Rome (Agence Fides) – Le manque de fonds est en train de mettre an péril les opérations d’urgence au Tchad, où il y a environ deux millions de personnes qui sont en proie à la famine, après que la sécheresse et les invasions de parasites aient réduit de manière drastique la production alimentaire, peut-on lire dans une note envoyée à la FAO. Durant les jours derniers, le Système mondial d’information et le préavis rapide dans le secteur agricole et alimentaire de la FAO (GIEWS) a dénoncé, dans une alerte spéciale, que la situation alimentaire est très préoccupante dans différentes parties du Sahel, et que plus de 10 millions de personnes souffrent de la faim. On estime que par rapport à 2008, la production céréalière au Tchad a reculé de 34%, au Niger de 30%, en Mauritanie de 24%, et au Burkina Faso de 17%. Même l’élevage du mouton est sérieusement compromis. La production de fourrage au Niger est d’environ 62% inférieur aux besoins, dénonce l’alerte. Au Tchad, l’année dernière, le taux de mortalité des bovins a été de 30% et la mortalité massive des troupeaux s’est vérifiée aussi dans les zones du Mali. Le recul de la production céréalière, les mauvaises conditions des pâturages, ainsi que les prix alimentaires encore solides, “ont conduit à de hauts niveaux d’insécurité alimentaire et à une augmentation de la malnutrition” dénonce l’alerte du GIEWS. On estime que cette année au Niger, il y aura 2, 7 millions de personnes qui auront besoin d’aides alimentaires, tandis que les 5, 1 autres millions de personnes dans le pays auront besoin d’assistance, tandis que 258 000 personnes devront affronter une grave insécurité alimentaire au Mali. En Mauritanie, environ 370 000 personnes auront besoin d’aides alimentaires. (AP) (28/5/2010 Agence Fides ; 20 lignes, 288 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network