http://www.fides.org

Africa

2010-04-24

AFRIQUE/MAROC - Les migrants sont soumis à “une exploitation intolérable” affirment les évêques des pays de l’Afrique du Nord

Rabat (Agence Fides) – La réunion de la CERNA (Conférence Episcopale Régionale du Nord de l’Afrique) qui s’est déroulée à Rabat (Maroc) du 20 au 24 avril (cf. Fides 16/4/2010) a permis de réaliser un échange profitable sur la situation des pays et des Églises de la région, affirme un communiqué envoyé à Fides. Malgré la diversité des situations dans lesquelles vit et œuvre chacun, il est apparu que les participants à cette rencontre sont unis par le désir d’être au service des communautés catholiques qui leur sont confiées, sur la base de la liberté religieuse, reconnue par les États. Les évêques de l’Afrique du Nord entendent travailler en collaboration œcuménique avec les autres Églises chrétiennes reconnues, en vivant et en travaillant – en dehors de tout esprit de prosélytisme que ce soit – avec les populations, souvent musulmanes, qui les accueillent et avec lesquelles ils ont noué des liens d’amitié. Les évêques ont signalé la solidarité vécue au service de personnes plus démunies, le travail avec les associations des sociétés civiles des pays du Maghreb. Ils ont réfléchi au rôle des bibliothèques mises à la disposition des étudiants par tous les diocèses, comme lieux de rencontre et de dialogue culturel et ont donné des orientations pour que ce travail puisse se poursuivre. Les quatre délégués de la CERNA à la seconde Assemblée Spéciale pour l’Afrique du Synode ont fait un compte rendu sur les conclusions du synode et ont mis en évidence l'attention des pères synodaux sur les liens qui unissent le Maghreb à l'ensemble du continent africain. Les membres de la CERNA qui ont participé aux travaux préparatoires du Synode pour le Moyen-Orient, qui aura lieu en octobre, se sont interrogés sur la manière dont ils pourraient faciliter la venue de personnel religieux du Moyen-Orient pour participer à l'animation des communautés chrétiennes. Ils ont souhaité vivement que ce synode soutienne les Églises du Moyen Orient et constitue un appel pour que les pouvoirs publics veillent à la mise en œuvre des droits de tous les citoyens. La réunion de la CERNA a par ailleurs affronté la question des migrants ‘en situation irrégulière’, surtout celle des femmes et des enfants qui sont particulièrement vulnérables, jusqu’au point d’être pour beaucoup d’entre eux soumis à une ‘exploitation intolérable’. Face à ce problème qui exige beaucoup plus d'attention de la part de la communauté des nations, ils ont échangé sur l'aide humanitaire et pastorale qu'ils leur apportent, modestement, mais aussi très concrètement, dans l'esprit de l'Évangile et de l'enseignement de l'Église. La prochaine réunion de la CERNA aura lieu à Alger du 29 janvier au 3 février 2011, au cours de laquelle sera approuvé un document théologique sur la présence de l’Église dans les pays nord-africains. (L.M.) (Agence Fides 24/4/2010 ; 31 lignes, 452 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network