http://www.fides.org

America

2004-09-27

AMERIQUE / PEROU - Plus de 50 Congrégations religieuses qui travaillent dans le Pays participeront à la Première Exposition Missionnaire Nationale : « Au Pérou, aujourd’hui, la Mission est vivante ! »

Lima (Agence Fides) - Dans le cadre des célébrations et des initiatives d’animation missionnaire à l’occasion de la Journée Mondiale des Missions de 2004, le Centre National Missionnaire, organe de la Conférence Episcopale du Pérou, a organisé la Première Exposition Missionnaire Nationale, intitulée « Au Pérou, aujourd’hui, la Mission est vivante ! ».
L’Exposition Missionnaire sera inaugurée le 12 octobre et durera jusqu’au 17 octobre. Chaque jour, les visiteurs pourront admirer l’Exposition, et participer aussi à des activités culturelles, artistiques et récréatives prévues par les organisateurs. Elle se tiendra au Centre des Congrès « Jockey » à Lima ; plus de 50 Congrégations religieuses qui travaillent au Pérou, y participeront.
L’Objectif de l’Exposition « est de faire connaître l’histoire et le travail missionnaire de l’Eglise au Pérou, de réveiller l’intérêt pour les Missions, en suscitant chez les jeunes la vocation missionnaire ‘ad intra’ et ‘ad gentes’ » souligne une note de Sœur Maria do Carmo Bogo, Missionnaire Combonienne, membre du Comité d’organisation.
L’Exposition Missionnaire montrera l’histoire et le chemin de l’évangélisation réalisé par tous et toutes les missionnaires appartenant à des familles religieuses différentes, qui se sont employées à apporter la Bonne Nouvelle du salut à la population du Pérou ; elle veut être aussi « une invitation à rendre grâces à Dieu d’avoir visité et racheté son peuple, et en outre, de discerner de nouvelles voies et de nouvelles méthodes d’évangélisation, pour continuer le chemin commencé il y a cinq siècles environ ».
L’histoire rappelle en effet que l’Evangile est arrivé au Pérou avec la conquête espagnole. Les Dominicains furent les premiers à commencer systématiquement le travail missionnaire, en 1544, en envoyant pour cela plus de 50 religieux. Les Franciscains arrivèrent un peu plus tard, ainsi que les Augustins et les Mercédaires. Le premier Jésuite arriva en 1568, et, en 1633, ils étaient au nombre de 365. Avant le XVI° siècle, plusieurs couvents de femmes avaient été ouverts au Pérou, et ils ont contribué au travail d’évangélisation selon les modalités accordées alors aux religieuses.
« Le travail missionnaire continue aujourd’hui à être actuel, comme il le fut au début, et comme il continuera à l’être tant qu’il y aura des hommes et des femmes sur la terre. Aujourd’hui comme alors, le travail d’évangélisation continue à être difficile, et pourtant il est le plus beau, car c’est l’unique nécessaire pour le développement de tous les peuples et pour le bonheure de l’être humain », déclare Sœur Mario di Carmo Bogo. (R.Z.)
(Agence Fides, 27 septembre 2004, 35 lignes, 441 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network