AMÉRIQUE/BOLIVIE - A l’examen de l’Assemblée plénière des évêques qui commence aujourd’hui, il y a la définition des nouvelles zones pastorales et la Mission permanente

vendredi, 20 novembre 2009

Cochabamba (Agence Fides) – Commence à Cochabamba aujourd’hui, 20 novembre, la 88ème Assemblée plénière des évêques de la Bolivie. Les arguments qui seront discutés concernent la restructuration et les élections internes à la Conférence épiscopale Bolivienne (CEB), et la Mission permanente. Le Père Fernando Bascopé, secrétaire pour la Pastorale de la CEB, a informé que ces assemblées se réunissent deux fois l’an, et cette fois la Conférence épiscopale devra affronter trois question clés. Le processus de restructuration en cours dans la CEB sera un des thèmes principaux. Durant ces jours, les évêques examineront donc le document qui définit les nouvelles zones pastorales qui guideront les travaux de l’Eglise bolivienne. Un autre point dans l’agenda est l’élection des membres des commissions pastorale, qui sont renouvelés tous les trois ans. Enfin, on fera un bilan de la première année de la Mission permanente, en évaluant les expériences et en indiquant les propositions pour le chemin à venir. La Mission Permanente a accompli différentes activités dans les diocèses et elle se présente comme un chemin de formation qui durera dans le temps. Beaucoup de communautés chrétiennes l’ont accueillie avec enthousiasme. Même si elle ne rentre pas dans les sujets du programme officiel, les évêques auront aussi à réfléchir sur la situation politique du pays à l’approche des élections de décembre prochain. L’Assemblée terminera le 25 novembre avec un message au peuple de Dieu. (CE) (Agence Fides 20/11/2009 ; 17 lignes, 230 mots)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network