http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2009-10-29

AFRIQUE/SOUDAN - 120 lits, un village de TB et une léproserie : l’Hôpital missionnaire “Mère de miséricorde” sur les Monts Nuba

Gidel (Agence Fides) – L’Hôpital missionnaire “Mère de miséricorde” est l’unique hôpital des Monts Nuba (en excluant la clinique de Kadugli) à fournir une assistance chirurgicale dans la zone ; il dispose de 120 lits, dont un village de TB et une léproserie. L’objectif de ce centre est de fournir des services sanitaires de qualité et accessibles aux exclus et aux personnes dans le besoin, ainsi que de former professionnellement des assistants sanitaires à faire abstraction de la race, de la religion, ou de la tribu. Cet hôpital est sous la direction du diocèse d’El Obeid et a été fondé et lancé par le diocèse en 2008. Durant les trois premiers mois, l’hôpital a été fréquenté par des patients venant de Khartoum et d’El Obeid, mais ensuite le nombre d’entrées s’est réduit durant la saison des pluies à cause des difficultés de déplacement, et il a augmenté de nouveau avec le début de la saison sèche. La majorité des patients vient de villages voisins de Gidel, même si, durant la saison sèche, de nombreuses personnes arrivent de Fallata et Baggara, en plus des patients de la zone de Heiban où les services sanitaires sont rares. Les maladies les plus communément traitées sont le paludisme, l’hypertension, la tuberculose, la lèpre, le cancer, les parasites intestinaux, le diabète, les infections de morsure, et des interventions chirurgicales en général. L’hôpital dispose d’un service pédiatrique et d’un service pour les femmes. Les deux sont dans un unique bâtiment et fournissent une assistance médicale, chirurgicale et gynécologique aux patientes, ainsi qu’une assistance médicale et chirurgicale aux enfants de un mois à 12 ans. Les maladies le plus souvent soignées dans le service pédiatrique sont le paludisme, l’anémie, les gastroentérites, la déshydratation, les infections du système respiratoire, la malnutrition (enfants de mois de 5 ans). Les maladies soignées dans le service pour femmes sont le paludisme, les tumeurs (cou, sein, utérus), les maladies gynécologiques (fibromes, fistules vésico-vaginales, sténoses vagino-utérines). L’Hôpital dispose d’un laboratoire, d’une pharmacie principale et d’une pharmacie secondaire dans le servie des patients extérieurs, de deux salles opératoires qui travaillent en collaboration étroite avec le servie de chirurgie et le service de maternité pour les interventions générales et les accouchements. Pour les urgences, la salle d’opération est active 24h/24, la charge étant assurée par un seul médecin. (AP) (29/10/2009 Agence Fides ; 27 lignes, 383 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network