http://www.fides.org

Vaticano

2004-09-07

VATICAN - Séminaire d’Etude pour les Evêques - Les Œuvres Pontificales Missionnaires sont un « mur portant du pont que l’Eglise construit vers tous les peuples et toutes les religions, par l’Evangélisation et le dialogue : intervention du Père Galbiati, PIME

Rome (Agence Fides) - « L’existence et les activités des Œuvres Pontificales Missionnaires sont une réalité importante dans l’Eglise contemporaine » a déclaré le Père Fernando Galbiati, PIME, Secrétaire général de l’Union Pontificale Missionnaire et de l’œuvre de la Propagation de la Foi ; il est intervenu le 6 septembre dans l’après-midi au séminaire d’étude pour les Evêques récemment nommés.
Reprenant l’histoire des Œuvres Pontificales Missionnaires qui sont des « organisations charismatiques », le Père Galbiati a déclaré : « La préoccupation majeure de l’Eglise n’est pas tellement l’aide matérielle à offrir aux Missions, mais l’animation et la formation missionnaire du Peuple de Dieu ». Les activités d’animation dont s’occupent les Œuvres Pontificales Missionnaires, doivent s’orienter selon des objectifs spécifiques : informer et former le Peuple de Dieu sur la Mission universelle de l’Eglise, promouvoir des vocations « ad gentes, susciter la coopération pour la Mission. « L’existence des OPM dans l’Eglise, leur nécessité et leur importance sont hors de discussion.
Pour comprendre l’histoire des OPM, le Père Galbiati a ensuite présenté le contexte historique religieux au moment de leur naissance, et des aspects de leur développement, et présenta ensuite chacun des quatre Œuvres qui sont entrées officiellement depuis 1922 dans l’ordre de l’Eglise et ont reçu le titre de « Pontificales. Terminant sa présentation de l’histoire, du développement et des activités des OPM, le Père Galbiati a voulu souligner deux considérations : la grande responsabilité confiée aux OPM pour l’animation mission missionnaire de l’Eglise tout entière, qui est missionnaire par sa nature, et l’importance que les OPM revêtent pour la contribution économique à l’œuvre de l’évangélisation. « La réalité missionnaire actuelle montre que les OPM sont un mur portant du pont que l’Eglise construit vers tous les peuples et toutes les religions par l’évangélisation et le dialogue. De fait, elles représentent la plus grande source d’aide, y compris au plan social et économique, que l’Eglise offre à tous les peuples, de toute ethnie ou religion ». L’exposé du Père Galbiati a été suivi par celui de Mme Recchi, directrice du Département de Droit Canon à l’Institut Catholique de Yaoundé, qui a parlé de l’autonomie financière et de la gestion des biens dans les jeunes Eglises d’Afrique. (S.L.)
(Agence Fides, 7 septembre 2004, 33 lignes, 405 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network