http://www.fides.org

Sciences et Medecine

2004-07-27

AFRIQUE / MOZAMBIQUE - Le SIDA est une urgence nationale : la vie de plus de 100.000 personnes est en danger

Rome (Agence Fides) - D’après le Ministère mozambicain de la Santé, si le gouvernement local ne lance pas une campagne vigoureuse pour la distribution gratuite de médicaments antirétroviraux, on prévoit pou cette année la mort par le SIDA de 100.000 personnes environ. La maladie est devenue dans le pays une urgence nationale, suite aussi à l’augmentation vertigineuse des cas nouveaux.
D’après des sources du Département de la Santé Publique, le Mozambique a besoin d’au moins 18 millions de dollars par an pour soigner 150.000 malades.
Actuellement seules 7.000 personnes bénéficient du traitement avec les médicaments antirétroviraux. On calcule que, dans le Pays, 14% de la population active, de 15 à 49 ans, sont séropositifs.
Même s’il n’existe pas d’étude sur les causes qui ont accéléré l’expansion de la maladie au Mozambique, les experts signalent que, dans plusieurs cas, elle est due au manque d’information et d’instruction, et dans d’autres cas, à l’augmentation du niveau de vie de la population. (A.P.)
(Agence Fides, 27 juillet 2004, 16 lignes, 179 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network